• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Dernière Maîtresse

#1
On la croise souvent,
on peut la tromper.
Elle a le souffle du vent,
son baiser est glacé.
Elle prend au jour le jour,
parfois elle prévient,
elle est rusée et joue des tours !
Elle s'empare et retient,
car jamais elle ne rend !
Possessive et puissante,
vers nous ses bras elle tend,
telle une amante.
Elle ne crée que la détresse,
la solitude et la douleur.
Comme une fière maîtresse,
qui brise un bonheur !
Le chagrin est son repaire,
le désespoir son but,
avec les larmes elle va de paire !
Dans le malheur rien ne la rebute,
aussi, en face ne la regardez pas !
Ses yeux sont livides
et vous emporteraient vers le trépas !
Elle ne connait que le vide,
elle est sans compassion,
dans cette non avouable besogne,
faucher l'existence est sa raison !
Pourvoyeuse de charogne.
C'est la vie qui lui donna le jour,
souvent aidé par l'humain !
Vainqueur, elle sort toujours.
Un jour vous la croiserez sur votre chemin,
alors sans aucun remords,
de vous elle s'emparera
elle deviendra votre mort
et infidèle, aussitôt sera !
Car elle aime trop la vie,
pour se contenter d'un seul être,
au corps raidi et refroidi.
Mais, je suis le suivant peut être ?