Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Constance

#1
La vacillante lueur

Sauvage d ’ approche

La caresse légère

D ’ inlassable patience .


Regard qui effleure

Devine la distraction

Précieuse capitulation

Désir de coquine.
 
#2
La vacillante lueur

Sauvage d ’ approche

La caresse légère

D ’ inlassable patience .


Regard qui effleure

Devine la distraction

Précieuse capitulation

Désir de coquine.
Là-bas.
Nuées d ’ horizon
D ’ instinct immense
Passagère de folie
Elle vint royalement .
Belle aurore se lève
Une lumière transie
Les flots s ’ éveillent
Amour des distances.
 
#3
La vacillante lueur

Sauvage d ’ approche

La caresse légère

D ’ inlassable patience .


Regard qui effleure

Devine la distraction

Précieuse capitulation

Désir de coquine.
Mots admirables.
Songes de somnolence
Océan de l ’ étonnement
Contorsions de grimaces
En divagations d ’ espace .
Belles paupières baissées
À l ’ ombre des cils
Grand hasard se guette
Bel orage de conviction .