• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Comment le dire?

yves

Maître Poète
#1


Même si je rassemblais, les mots du dictionnaire
Pour parler du Sauveur, le Dieu de l’univers
Je ne saurais décrire, la splendeur de son nom
Ni toute l’étendue, de sa bénédiction.

Et si je gravissais, les plus hautes montagnes
Que je m’aventurais, vers de vastes campagnes
Je ne pourrais jamais, connaître sa grandeur
Qui s’abaissa pour moi, qui ne suis qu’un pécheur.

Quand il faudrait vider, les fleuves et les mers
Ainsi que les ruisseaux et toutes les rivières
Son amour est si vaste, qu’on ne peut mesurer
Pas plus que sa grâce, toujours manifestée.

Même si je parcourais, les routes et les sentiers
Que je les explorais, en quête de vérité
Je me fatiguerais, sans trouver le salut
Un seul nom est donné, c’est celui de Jésus.

Yves Prigent

www.poesie-chretienne.com
 

Polymnie2

Maître Poète
#3
C'est un tout reconnu
Mais il faut savoir accepter
ce que l'on est et son pourquoi sur terre
Une petite chose qui remue
mais ne doit pas gigoter pour rien!
Un chemin à poursuivre tout simplement!

Il ne faut pas tomber dans l'adoration de la Face cachée
mais aux multiples sceaux dans l'immensité!
car stopperait tout élan! Un élan mesure
ce qu'est un exemple à suivre en agissant
soi-même par la suite, sans pour cela être prisonnier d'une Image!

Etre amoureux des retombées c'est être stimulé,
car la face suprême n'a jamais demandé de sa bouche
Adorez-moi, car rien que cela tuerait la perfection!

Je ne me souviens plus si c'est dans la bible
ou dans les évangiles,
mais j'ai toujours retenu :

"Ne vous disputez pas à cause de moi!"

Merci à toi, Polymnie2
 
Dernière édition:

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#5
Le Divin n'est pas accessible à tous.
Je ne souhaite juste de ne pas croire apercevoir un jour la silhouette de jésus dans une ombre.
Ce jour je serais fou ...
 
#6
Je trouve aussi qu'il est très difficile de parler de Dieu et de tout l'amour que l'on peut avoir à son égard. La foi est quelque chose qui se vit plus qu'elle ne s'écrit, je pense. Mes mots me semblent si petits par rapport à tout ce que Dieu m'apporte.