• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ciel d'hiver, brumes de suie...

iboujo

Maître Poète
#1
Quand le pâle soleil parait, au cœur de l'Hiver,
Amenant sa chauffe a son plus bas degré,
Il impose son frein de bien belle manière ,
Engourdissant Nature et être sur la terre.
Lorsque vers le soir, il franchit l'horizon ,
Il laisse sans lumière , le monde en abandon.

Si le crépuscule vient tout en catimini,
Déployant soudain, son épais voile gris ,
La nuit descend rapide et prend place,
Dans sa brume de suie inondant tout l'espace ,
Elle apporte avec elle cette rude torpeur ,
Pompant le ciel d'un trop plein de fraicheur.

Combien sont désagréables ces soirs d'Hiver,
Où l'on veille en rêvant aux belles soirées d' Ete,
Un Eté , bercé par les concerto de grillons
Faisant en non silence, heureuse diversion,
Quand une bise vient des fois nous secouer
N'est -Elle pas l'aile d'un Ange venue nous frôler....
 
Dernière édition:

legamin

Maître Poète
#3
Ces longues soirées d'hiver sont là pour que l'on apprécie à leurs justes valeurs les belles soirées d'été.
Les jours rallongent, patience
Merci Jojo pour cette lecture
 

kinkin

Maître Poète
#5
Ses longues soirées d'Hiver a passé la soirée assis sur un banc ma grand mère dormait j'attendais qu'elle se réveille pour qu'elle me mette au lit avec le tic tac de l’horloge angoissant que de bons souvenirs reviennent a ma mémoire Jojo grâce a toi bravo amicalement Kinkin
 

Philaly

Maître Poète
#7
Au plat de l'hiver, tu préfères l'agitation de l'été....
Moi aussi, j'ai hâte que les jours soient plus doux et plus longs pour me reconnecter avec dame Nature.
Bisous d'un ti Ange qui est venu frôler ta page.
 

Vega46

Maître Poète
#9
Se sont les fées divers qui nous font apprécier l’effet d’été !.

Ou les faits d’hiver...

Non mais là, Momo a le cerveau de plus en plus poussiéreux !.

Je t’embrasse
MLCCACTP
 
#12
Ces soirées d'hiver
sont comme un rideau qui s'abaisse
et nous laisse bien seuls!

Notre imagination devient grande
et ton poème nous invite à
penser l'été!

Merci Jojo, pour la touche joyeuse,
bises Poly
 
Dernière édition: