Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Concours actuel Challenge Frédéric Reboul "l'esprit poétique"

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#21
ô poète, prend donc la plume et imite tes ainés
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#22
l'esprit de la poésie dans les étoiles,
si c'est pas d'la poésie dans c'est deux vieux et cet extraterrestre pas possible, qui vient sauver deux pauvres bougres de l'expansion économique moderne

 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#28
Zoé et Albert.

-Albert ! Veux-tu faire le concours avec moi,
Oh ! Zoé, tu titilles si bien mon émoi,
-Qu’avec deux mains, je te suis en courant.
Et demain, je te tiendrais au courant.
Dur, dur pour moi, j’ai un âge canonique.
-De ma jeunesse, j’te prêterais ma tunique.
-J’en suis encore à l’âge de la vapeur,
-T’inquiètes pas avec moi de bonne heure,
J’t’ferais voir mes beaux accus.
-D’accord, j’aime bien ton beau p’tit c…l.
-Oh ! Albert, je te parle de mes batteries.
-C‘est ainsi que mes côtes battent et rient
-Je pense qu’il te faut un sonotone,
-Mais diminue le son des Rolling-Stone.
-Viens donc me rencontrer dans ma zone.
-Moi, toujours, je protège la couche d’ozone.
-Tu verras, c’est situé derrière la décharge.
-Attends moi, je suis encore en charge.
-Nous ferons ensemble une bouffe à deux,
Car dégustés, œufs égalent, aime ces deux.
-Mais ici, ne ramène pas ta science.
-Que veux-tu, c’est toute ma conscience.
- De ton moteur à explosion,
- Penses-tu à la pollution ?
-Et pour le manque d’oxygène ?
-L’hydre d’eau te gène,
-Faut que tu haches deux eaux,
-Pour alimenter ton auto.
-Et l’oxy gène en forme la rouille,
-Quand l’explosion fait forte trouille.
-Je sens que quelque chose te gène.
-Oui, je suis en attente du moteur à hydrogène.
-Dommage, ma chaudière était si respectable,
-Ne vaut sûrement pas le kilowatt acclimatable.
-Cet écrit est une vraie marmelade,
-Mais c’est aussi une bonne rigolade.
Zoé et Albert sont deux joyeux compères,

Qui de la moyenne, ensemble espèrent.
 

lilasys

Maître Poète
#29
Zoé et Albert.

-Albert ! Veux-tu faire le concours avec moi,
Oh ! Zoé, tu titilles si bien mon émoi,
-Qu’avec deux mains, je te suis en courant.
Et demain, je te tiendrais au courant.
Dur, dur pour moi, j’ai un âge canonique.
-De ma jeunesse, j’te prêterais ma tunique.
-J’en suis encore à l’âge de la vapeur,
-T’inquiètes pas avec moi de bonne heure,
J’t’ferais voir mes beaux accus.
-D’accord, j’aime bien ton beau p’tit c…l.
-Oh ! Albert, je te parle de mes batteries.
-C‘est ainsi que mes côtes battent et rient
-Je pense qu’il te faut un sonotone,
-Mais diminue le son des Rolling-Stone.
-Viens donc me rencontrer dans ma zone.
-Moi, toujours, je protège la couche d’ozone.
-Tu verras, c’est situé derrière la décharge.
-Attends moi, je suis encore en charge.
-Nous ferons ensemble une bouffe à deux,
Car dégustés, œufs égalent, aime ces deux.
-Mais ici, ne ramène pas ta science.
-Que veux-tu, c’est toute ma conscience.
- De ton moteur à explosion,
- Penses-tu à la pollution ?
-Et pour le manque d’oxygène ?
-L’hydre d’eau te gène,
-Faut que tu haches deux eaux,
-Pour alimenter ton auto.
-Et l’oxy gène en forme la rouille,
-Quand l’explosion fait forte trouille.
-Je sens que quelque chose te gène.
-Oui, je suis en attente du moteur à hydrogène.
-Dommage, ma chaudière était si respectable,
-Ne vaut sûrement pas le kilowatt acclimatable.
-Cet écrit est une vraie marmelade,
-Mais c’est aussi une bonne rigolade.
Zoé et Albert sont deux joyeux compères,

Qui de la moyenne, ensemble espèrent.
Bravo !
ange.jpg
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#30
Zoé et Albert.

-Albert ! Veux-tu faire le concours avec moi,
Oh ! Zoé, tu titilles si bien mon émoi,
-Qu’avec deux mains, je te suis en courant.
Et demain, je te tiendrais au courant.
Dur, dur pour moi, j’ai un âge canonique.
-De ma jeunesse, j’te prêterais ma tunique.
-J’en suis encore à l’âge de la vapeur,
-T’inquiètes pas avec moi de bonne heure,
J’t’ferais voir mes beaux accus.
-D’accord, j’aime bien ton beau p’tit c…l.
-Oh ! Albert, je te parle de mes batteries.
-C‘est ainsi que mes côtes battent et rient
-Je pense qu’il te faut un sonotone,
-Mais diminue le son des Rolling-Stone.
-Viens donc me rencontrer dans ma zone.
-Moi, toujours, je protège la couche d’ozone.
-Tu verras, c’est situé derrière la décharge.
-Attends moi, je suis encore en charge.
-Nous ferons ensemble une bouffe à deux,
Car dégustés, œufs égalent, aime ces deux.
-Mais ici, ne ramène pas ta science.
-Que veux-tu, c’est toute ma conscience.
- De ton moteur à explosion,
- Penses-tu à la pollution ?
-Et pour le manque d’oxygène ?
-L’hydre d’eau te gène,
-Faut que tu haches deux eaux,
-Pour alimenter ton auto.
-Et l’oxy gène en forme la rouille,
-Quand l’explosion fait forte trouille.
-Je sens que quelque chose te gène.
-Oui, je suis en attente du moteur à hydrogène.
-Dommage, ma chaudière était si respectable,
-Ne vaut sûrement pas le kilowatt acclimatable.
-Cet écrit est une vraie marmelade,
-Mais c’est aussi une bonne rigolade.
Zoé et Albert sont deux joyeux compères,

Qui de la moyenne, ensemble espèrent.
comme dans la série "scène ménage" il y a un slogan qui dit "osez José" je dirai
Osez Zoé et là l'Bert t'rend la monnaie