• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

C'est l'histoire

thesmile

Maître Poète
#1

De cette bouteille d'eau de vie
qui m'épaule quand j'ai plus envie
qui me prend peu à peu ma vie
et qui devient ma précieuse ennemie

De cette plante qui m'euphorise
quand tout, autour, me les brise
qui calme quelque peu mes crises
qui amplifie ce que je méprise

De ce bellâtre qui le temps d'une nuit
m'a embarqué avec lui
qui apaise mon égo quand je fuis
et que c'est lui qui me suit

De cette tarte bien trop sucrée
que j'avale pour me réconforter
qui me causera un diabète même léger
qui en attendant me donne la nausée

C'est l'histoire de tout ce qui peut se révéler
bon ou alors bien mauvais
ceci est, des addictions, la dictée
des faits divers additionnés…


The Smile

 

thesmile

Maître Poète
#8
il y a des addictions meilleures que d'autres
et dans tous les cas, s'accrocher à son crayon est préférable
à la bouteille !
J’ajoute une citation du célèbre de Charles Baudelaire tout à fait indiquée pour un régime..."On peut se passer de manger pendant deux jours ,mais jamais de poésie...”
Joli jour Raymond
Merci de vos appréciations, belle journée à vous!
 

saoirse

Maître Poète
#10
L'écriture peut provoquer des ivresses, mais il est assez rare qu'au matin elle nous rende misérable et souffrante :)
Une addiction est en fait une soustraction puisqu'elle est négative :)
J'aime beaucoup ce texte, une grande dose de vérité assaisonnée d'une petite pointe d'humour.
 

thesmile

Maître Poète
#11
L'écriture peut provoquer des ivresses, mais il est assez rare qu'au matin elle nous rende misérable et souffrante :)
Une addiction est en fait une soustraction puisqu'elle est négative :)
J'aime beaucoup ce texte, une grande dose de vérité assaisonnée d'une petite pointe d'humour.
Bonjour Saoirse,
merci pour tes mots en partage, d'une instruction certaine :)
Très bonne soirée à toi et aux tiens!
 

Vega46

Maître Poète
#12
Il faut se méfier de l’addiction comme de la soustraction lorsqu’on poétise de même que de la diction !.
On paie toujours l’addition !.
A la fin de toute addiction !.
Non mais là, Momo est en pleine turbulences dues à l’attraction d’une jolie planète attractive !.
Bonne soirée belle oiselle
Bises cérébrales.
Momo
MLCCACTP
 
Dernière édition:

thesmile

Maître Poète
#14
Il faut se méfier de l’addiction comme de la soustraction lorsqu’on poétise de même que de la diction !.
On paie toujours l’addition !.
A la fin de toute addiction !.
Non mais là, Momo est en pleine turbulences dues à l’attraction d’une jolie planète attractive !.
Bonne soirée belle oiselle
Bises cérébrales.
Momo
MLCCACTP
:) Sorti des turbulences? "L'attraction d'une jolie planète attractive" : joli!
Mêmes en turbulences, tu conserves ta fulgurance! ;)
Merci bien bel oiseau rare, bon dimanche; mes bises interférences vers toi hihi ;)
 

Vega46

Maître Poète
#15
:) Sorti des turbulences? "L'attraction d'une jolie planète attractive" : joli!
Mêmes en turbulences, tu conserves ta fulgurance! ;)
Merci bien bel oiseau rare, bon dimanche; mes bises interférences vers toi hihi ;)
Non mais il m’en reste sous la pédale !.
Hi les interférences modulations brouillées par chevauchement par d’autres éméteurs sont là pour masquer les bises ?.
 
Dernière édition: