• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

C'est le Début de la Fin...

#1

Je prend mon temps, Sa ne sert a rien de ce pressé,
vu la lenteur, où les choses avancent...Je ne vais pas me mentir, détruire le peu que j'ai,
Je met un pied devant l'autre, avance à petits pas
Je parle, et je ne me taire ré pas, je resterai éveillé, j'irai jusqu'au bout de mes pensées,
y'a trop de vérité à révéler a dénonce sa avec des mots, pas besoin d'en venir o main,
juste prendre un stylo, écrire la vérité, très loin des idéaux,
Tout comme l'état critique de ce système, qui ve nous formaté,
nous formaté le cerveau, pour qu'on perde le peu d'humanité qui nous reste,
combien finirons par retourné leur veste,
combien, ne voyant aucune débouché a l'horizon, finisse par perdre la raison...
combien, de solution y a t-il, y en na t'il suffisamment,
pour résoudre tout c'est problème..?Regarde autour de Toi est s'il te plaît, avoue,
ne me dit pas que tout va bien, que tu na pas de peine
pour ce système, qui de jour en jour empire, s'enfonce dans sa stupidité...
Mais sa ne sert a rien de s'apitoyer sur son sort, celui qui le veux, sent sort,
je garde les pieds sur Terre,
en évitant de me dire, que j'ai déjà, tout comme toi, un pied sous terre,
je relève la tète, réalise a quel point le temps passe vite, a quel point la vie est courte,
a 17 ans j'ai encore plein de chose a vivre, enfin je l'espère...

Même si je c qu'il y a trop d'erreurs, un monde meilleur c'est pas pour demain,
Je prend sur moi, j'essaie de vivre mes rêve,
même si pour sauvé la Terre, ya pas de remède
Moi qui pensés contrôler ma vie, je me rend compte que c'est elle qui me possède
C'est trop dur de me taire, mon but n'est pas de te plaire, ni de lanssé un appel a l'aide...




il est trop tard pour changer, impossible,
maintenant de reculé, alors admet le,
admet que de la planète on norai du prendre soin,
on norait du la rendre comme on nous la donné,
propre est innocente, comme un nouveau née...
j'ai déjà du mal a me projeter dans le future,
j'ai essayé jte ljure, mais c'est trop dur,
Comment fermé les yeux, alors que tout autour de moi, brûle a petit feu
J'ai la rage de voir ce putain de monde s'autodétruire,
La peur du lendemain, chaque jour est présente,
c'est triste, mais c'est réaliste Si j'fuis pas, j'suis cuit, j'aurai beau crier,
Rester éveillé le soir, regarder les étoiles briller
Je viens de voir une étoile filante, que l'image caotique du monde future,
pu jamais ne me hante, j'en né fais le voeu
je fais uniquement ske je peu, trop peu souvent se que je veux,
je ne crois que se que je vois, ou plutôt se que l'on veu bien me laissé voir,
Il m'arrive de croire qu'il n'y a plus d'espoir, qu'on est tous foutus
Qu'on est dans la merde, c'est la connerie humaine qui nous tue.
Nous pousse a bout, nous pousse a faire d chose,
que très vite l'ont regrette, mais trop tardivement pour se rattrapé,
trop tard pour ce monde, essayé de le changer,
de le remettre sur la bonne voie,
sur un future sur, l'on peu tiré une croix
L'on n'est que de passage sur terre, le plus importent,
c'est, de sa vie, savoir quoi en faire
me parle pas de paradis ou d'enfer, jcroi pas a sa,
ni o faite qu'il y aurai une vie après la mort,
jusqu'à présent tout se don on n'est sur, c'est qu'a pré la vie, il y a toujours la mort
Mais moi j'continue de rêver car c'est tout ce qu'il me resté dans la vie...​
Même si je c qu'il y a trop d'erreurs, un monde meilleur c'est pas pour demain,
Je prend sur moi, j'essaie de vivre mes rêve,
même si pour sauvé la Terre, ya pas de remède
Moi qui pensés contrôler ma vie, je me rend compte que c'est elle qui me possède
C'est trop dur de me taire, mon but n'est pas de te plaire, ni de lanssé un appel a l'aide...

J'ai besoin de changer d'air, passer de l'ombre a la lumière,
A Dieu ni a personne je n'est a plaire,
Un jour ou l'autre l'ont va mourir, alors me repentir,
Ce n'est plus dans ma ligne de mire...
Si aujourd'hui le monde va mal, comment ira y-il demain..?