• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ce verre bu.

#1
Ce verre bu

Je suis en quête de l’absolu
Dilué en eau dans ce verre bu

Oui je suis en quête
Du parfait et saint poème
Où les mots, le soir, font la fête
Tu sais ceux qui savent dire je t’aime.

Je suis en quête d’une idée perdue
Illusion de ce fruit jadis défendu

Oui je suis en quête
De la rime parfaite
Où la virgule, le jour, vole
Tu le sais, elle est libertine et frivole

Je suis en quête d’alcool
En mon bal imaginaire je caracole
Où seul, le matin, au réveil
Est Chauffé par le rayon du soleil

J’étais en quête de l’absolu
Dilué en chimères dans ce verre bu

Loïc ROUSSELOT
 
Dernière édition:
#7
"Où les mots, le soir, font la fête
Tu sais ceux qui savent dire je t’aime."
J'adore : il ne suffit pas de dire "Je t'aime" pour que ces trois mots sachent le dire. Merci ;-)
Il suffit...juste parfois de regarder les horizons.
Juste un moment se poser sur un rocher.
Là, tu vois, face aux océans.
rester humble....Le temps d'une émotion
et dire simplement à l'autre.
Juste l'autre, tu vois, celle ou celui, posé à côté de toi.
puis doucement au grès des vents
susurrer en un souffle "Je t'aime"
Juste au grès des vents, juste au bon moment...
Avé
Loïc
 

Fidji17

Maître Poète
#8
Ce verre bu

Je suis en quête de l’absolu
Dilué en eau dans ce verre bu

Oui je suis en quête
Du parfait et saint poème
Où les mots, le soir, font la fête
Tu sais ceux qui savent dire je t’aime.

Je suis en quête d’une idée perdue
Illusion de ce fruit jadis défendu

Oui je suis en quête
De la rime parfaite
Où la virgule, le jour, vole
Tu le sais, elle est libertine et frivole

Je suis en quête d’alcool
En mon bal imaginaire je caracole
Où seul, le matin, au réveil
Est Chauffé par le rayon du soleil

J’étais en quête de l’absolu
Dilué en chimères dans ce verre bu

Loïc ROUSSELOT
Boire à satiété
Ne plus en finir

Obtenir la transe
D ' alcool d ' absolu.
 

iboujo

Maître Poète
#9
Boire sans doute pour oublier que personne est pres de toi pour un*je t'aime*
Suis pas alcool mais devant l'océan
un soir de blues
J'ai bu .un Verre...

Bises jj
 
#12
Comme dit le zébu quand j'ai bu j'ai pu soif Loic pourquoi te noyer dans l'alccol ? bravo a la tienne amicalement Kinkin
Merci pour ta visite qui fait toujours plaisir.
Bon je pense que si je me noyais dans l'alcool je ne pourrai point écrire.
Il est vrai que les Bretons ont une réputation à ce propos.

je suis donc un de ces rares Bretons qui ne supportent pas du tout l'alcool.

1 Seule verre et je vois des Baobabs rouges danser sur la paimpolaise...

Grave... alors je m'abstiens.

Cordialement
Loïc
 

Philaly

Maître Poète
#15
Tous les mots ne "savent pas dire je t'aime"
Toutes les rimes ne sont pas parfaites
mais tes "vers" sont plus qu'à moitié pleins....d'un breuvage de sagesse et d'absolu.
J'aime ta poésie.
Philaly
 
Dernière édition:
#16
Tous les mots ne "savent pas dire je t'aime"
Toutes les rimes ne sont pas parfaites
mais tes "verres" sont plus qu'à moitié pleins....d'un breuvage de sagesse et d'absolu.
J'aime ta poésie.
Philaly
Oui tous les mots ne savent pas dire.
Oui tous les silences savent susurrer les je t'aime
Oui les rimes ne sont pas parfaites
Ceux sont des vagues insolentes qui se moquent de nous
Elles sont là pour cela.
Elles nous défient et nous surprennent au détour du mot posé.
Elle nous prennent au piège de notre propre suffisance et de notre insolence.
Alors les vers deviennent verres, pleins ou pas, à lire, à boire, va savoir...
Loïc
 

Philaly

Maître Poète
#17
Oui tous les mots ne savent pas dire.
Oui tous les silences savent susurrer les je t'aime
Oui les rimes ne sont pas parfaites
Ceux sont des vagues insolentes qui se moquent de nous
Elles sont là pour cela.
Elles nous défient et nous surprennent au détour du mot posé.
Elle nous prennent au piège de notre propre suffisance et de notre insolence.
Alors les vers deviennent verres, pleins ou pas, à lire, à boire, va savoir...
Loïc
"j'ai pensé "vers" et écrit "verres"..mais tu l'a bien perçu comme des "verres" "vers" à lire.