• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Cauchemar

#1

O rivière du monde ténèbeux et soutterain
Guidés par la nature de l’Homme et ses instincts
Grandes puissance de ce monde, force anihilatrice
O Destin sous le masque d’une bienveillance protectrice

Malheureux est l’homme , qui de Gaïa est l’ennemie
Sous d’éphèmere prière tentatrices inutils
Sentiments désespérée, O nature futil
Grande perdante de cette nouvelle et puissante patrie

Destin ésquissée préconçues et si puissant
Nature à l’eveil dans les ténèbres veil
Face au destin l’ homme est toujours le grand perdant
O rivières de sang qui coule, couleurs vermeille

Grands fleuves qui charrie de si puissantes effluves
Symboles d’un couleur sang cloitrés dans une cuve
Teinté de milles reflets brillznts si miroitants
O l’homme n’est qui jouet d’un destin si humilant

Tel est le Destin faiseur heureux de bonheur
Tel est le Desin faiseurs joyeux de la Mort
 

phenixo

Nouveau poète
#2
C'est un bon poeme, dans ton style. J'aime bien comment pour comprendre on doit annalyser, réfléchir, mais j'ai pas bien compris le but de celui ci.
Dans tes poemes essayes de travailler la forme pour la rendre plus comprehensible, tout en gardant ces images compliqué. Jsais pas comment tu pourrais te débrouiller mais ce serait mieux, on ressentirais plus tes sentiments.

Bravo.