• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Aux avalanches perdues

#1
Paysage d'une blancheur avauglante,
Paysage d'une ardeur massacrante,
Nous t'avons laisser mourir,
Sans avoir eu le temps de fuir,
De tomber assez vite pour nous noyer
De ton sang qui fond par la chaleur humaine,
Par une vapeur qui l'homme n'arrete pas de créer, de respirer.
Derversse toi sur nous, lache nous toute ta haine.

Nos fumées, nos voitures,
Nos avions à réactions.
Ils t'ignorent toi et Nature.
Nous le savons, mais nous sommes juste des pions.
D'un plan que l'on compare à un complot,
Une propagande, que les médias nous envoie sans sanglot.

A l'aide le monde, a l'aide la terre,
Nature viens déchainer ta colère.
ne perd plus ton temps comme tu perd ta vie,
Extermine nous, a ta guise, tes envies.

Personne ne comprend le leçon,
Ce ne sont que des cons,
des plages sans rivages,
des individus sans visage,
Ne voyant pas l'avenir que tu reserve,
N'entendant pas l'horreur que tu nous conserve.

A ces avalanches perdues, ces inondations éperdues,
Nous attendons revanges, car ils se croivent meilleurs,
Mais, a créer des lois et des rêves ratées, la confience s'est envolé,
Il ne te reste plus qu'a nous tuer.
 
#2
Un peu dur à lire mais c'est tellement vrai, malgré les discours, les catastrophes, les pertes humaines, l'homme continue de détruire. Sans doute que la revanche de la planète sera son auto destruction par abus de l'homme. Beau plaidoyer en tout cas.