• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

ATELIER septembre 2020 écrire une terza rima

#21
C’est bien ce que je pensais : je goûte peu ce genre d’exercice qui, chez moi, semble nuire à ce que j’entends écrire et, surtout, j’y prends extrêmement peu plaisir. Cela me fais penser un peu à la publicité - peu importe le contenu pourvu que le contenant attire - ou aux poivrons - si ronds et si charnus à l’extérieur, si vides à l’intérieur. C’est sans doute pour cela que je n’y prends jamais part... Je suis désolé, Luze, de vous avoir ainsi fait perdre votre temps... L’on ne m’y prendra plus ;-)
 
#22
C’est bien ce que je pensais : je goûte peu ce genre d’exercice qui, chez moi, semble nuire à ce que j’entends écrire et, surtout, j’y prends extrêmement peu plaisir. Cela me fais penser un peu à la publicité - peu importe le contenu pourvu que le contenant attire - ou aux poivrons - si ronds et si charnus à l’extérieur, si vides à l’intérieur. C’est sans doute pour cela que je n’y prends jamais part... Je suis désolé, Luze, de vous avoir ainsi fait perdre votre temps... L’on ne m’y prendra plus ;-)
MAIS NON mon temps je l(offre et ne le perd jamais à partager ainsi en toute convivialité
 
#23
Il fait si beau ce matin
tout s'illumine et tout danse
en reflets dans le jardin

A l'aube mon cœur en transe
Cela éveille mes sens
Je vais suivre ta cadence.

En mon âme je ressens
une exubérance folle
c'est l'amour je le pressens

Mes vers sont sans guibolles
Mais ils résonnent au son
De l’amour qui les encolle.

Je connais bien la chanson
Des cœurs que l'on fait éclore
Sans en tirer de leçon :

De grands soleils à l'aurore,
Qui soudain éclipsent tout
Quand l'amour s'y 'évapore

voila la métrique est rétablie

merci à vous deux Véronique et Aubépin