• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

As-tu seulement vu mes prunelles d'enfant nue ......?

Trémière

Maître Poète
#1

Tu ne me connais pas dans mes soleils
Tu n'as déshabillé que mes sables aux aguets

Tu ne me connais pas dans l'intense fierté
De mes fleurs étranglées

Tu ne me connais pas dans mes orgies de lune
Orgies de crépuscules
Orgies du bas des dunes

Tu ne me connais pas dans mes midis
Tu n'as embrassé que mes rives de verre

Tu ne me connais pas dans l'envol opiacé
Où poussent herbes du diable, cigüe d'éternité
Tu ne me connais pas dans mes vagues sans issue

As-tu seulement vu
Mes prunelles d'enfant nue ?


Pour VOUS MES AMIS d'ici et d'ailleurs


 

Cortisone

Maître Poète
#2

Tu ne me connais pas dans mes soleils
Tu n'as déshabillé que mes sables aux aguets

Tu ne me connais pas dans l'intense fierté
De mes fleurs étranglées

Tu ne me connais pas dans mes orgies de lune
Orgies de crépuscules
Orgies du bas des dunes

Tu ne me connais pas dans mes midis
Tu n'as embrassé que mes rives de verre

Tu ne me connais pas dans l'envol opiacé
Où poussent herbes du diable, cigüe d'éternité
Tu ne me connais pas dans mes vagues sans issue

As-tu seulement vu
Mes prunelles d'enfant nue ?


Pour VOUS MES AMIS d'ici et d'ailleurs


Merci chère Rose pour ce merveilleux partage aux souvenirs d'une triste enuance
Merci ma rose
Bisous ta gaby
 

saoirse

Maître Poète
#4
Connaître l'autre, ce mystère qui tant nous attire, c'est une vie qu'il faudrait pour en dessiner les contours et il est fort heureux qu'il en soit ainsi. J'espère être encore étonnée après des décennies de vie commune. Mais pour se découvrir il faut communiquer, c'est ça la vie à deux, le partage de deux âmes, de deux flammes et ces fous rires qui n'appartiennent qu'à nous, ces rituels, ces souvenirs, ces petites attentions. Alors oui on ne connait jamais totalement, mais on connait mieux avec le temps
 

Polymnie2

Maître Poète
#7
Il n'a pas regardé le miroir sacré
délivrant toutes les émotions

c'est garder la prunelle ouvrière!
un tout confondu surprenant,
distribuant le meilleur comme
le plus chagrin de soi-même!

Merci à toi Rose, Poly
 
Dernière édition:

Trémière

Maître Poète
#8
Connaître l'autre, ce mystère qui tant nous attire, c'est une vie qu'il faudrait pour en dessiner les contours et il est fort heureux qu'il en soit ainsi. J'espère être encore étonnée après des décennies de vie commune. Mais pour se découvrir il faut communiquer, c'est ça la vie à deux, le partage de deux âmes, de deux flammes et ces fous rires qui n'appartiennent qu'à nous, ces rituels, ces souvenirs, ces petites attentions. Alors oui on ne connait jamais totalement, mais on connait mieux avec le temps
Exactement ma jolie ! Un couple ça se voyage chaque jour .... se regarder dans les yeux, connaître l'exacte couleur des prunelles de l'autre, se battre, se disputer, crier et puis pleurer avant de se glisser l'un contre l'autre. Et puis regarder .... l'autre .... effet miroir ou pas !

je t'embrasse doucement

ta Rose amie ***

10646927_846103072074609_2578536769624804412_n-1.jpg

" sourire"