• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Après deux mois, la reprise ouf

kinkin

Maître Poète
#1



Après deux bons mois de confinement
Sans voir les collègues, ses fainéants
Ca y est ouf c’est enfin la reprise
Pendant cette vilaine période de crise

Sur un effectif normal de dix personnes
Nous sommes cinq, il manque la bombonne
Un mètre soixante cent dix kilos
Très forte pour faire peur au boulot

La Michele qui a de la tension artérielle
Qui descend les bouteilles chez elle
Le Marc malade de son petit cœur
Excuse valable ce n’est pas un branleur

L’autre la concierge problèmes pulmonaires
Soi disant pas d’interdiction particulière
Qui livre des masques dans le village
Ses agissements nous mets en rage

Et la dernière notre responsable d’équipe
Quand elle nous aperçoit elle se défile elle ripe
A-t-elle peur de choper le mildiou
Il faut comme elle a la chiasse de tout

Nous sommes présents mais il n’y a rien a faire
On pourrait faire une belote en buvant un verre
A un mètre de l’autre on parle on fait gaffe
Nous sommes vraiment payer a peindre la girafe

Nous sommes encore dans la zone rouge
Nous attendons assis que cela bouge
Le bahut pour combien de temps est ouvert
Nous attendons impatiemment le feu vert

Mardi matin coup de fil restez chez vous
Nous faire prendre des risques c’est fou
C’est a croire qu’ils se foutent du monde

Mieux vaut en rire avec le sourire de la Joconde
 

Cortisone

Maître Poète
#2



Après deux bons mois de confinement
Sans voir les collègues, ses fainéants
Ca y est ouf c’est enfin la reprise
Pendant cette vilaine période de crise


Sur un effectif normal de dix personnes
Nous sommes cinq, il manque la bombonne
Un mètre soixante cent dix kilos
Très forte pour faire peur au boulot


La Michele qui a de la tension artérielle
Qui descend les bouteilles chez elle
Le Marc malade de son petit cœur
Excuse valable ce n’est pas un branleur


L’autre la concierge problèmes pulmonaires
Soi disant pas d’interdiction particulière
Qui livre des masques dans le village
Ses agissements nous mets en rage


Et la dernière notre responsable d’équipe
Quand elle nous aperçoit elle se défile elle ripe
A-t-elle peur de choper le mildiou
Il faut comme elle a la chiasse de tout


Nous sommes présents mais il n’y a rien a faire
On pourrait faire une belote en buvant un verre
A un mètre de l’autre on parle on fait gaffe
Nous sommes vraiment payer a peindre la girafe


Nous sommes encore dans la zone rouge
Nous attendons assis que cela bouge
Le bahut pour combien de temps est ouvert
Nous attendons impatiemment le feu vert


Mardi matin coup de fil restez chez vous
Nous faire prendre des risques c’est fou
C’est a croire qu’ils se foutent du monde

Mieux vaut en rire avec le sourire de la Joconde
Bravo kinkin. Bien tourné
Amicalement
Gaby
 

maryvelo

Maître Poète
#3
Même avec ton humour tu es dans le vrai bravo et bisous "virtuels c'est bon pour la santé"
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#4
Le con finement recherche les contacts mais sans beaucoup de tact pour un con.
Ils l'ont dit : le 11 mai, LA LIBERTE...........................................................de TRAVAILLER.
Allez, les marmots, vous êtes en première ligne !
 

Polymnie2

Maître Poète
#6
Ils doivent savoir que
travailler c'est la santé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mais est-ce défi nie tifs?
Nous raserons les derniers!
Amitiés, Poly
 
Dernière édition:

Polymnie2

Maître Poète
#9
merci pour le disque Salvador
au moins la décontraction des nerfs se fait
sans autorisation demandée!
L'échappatoire pour garder pieds sur terre
ou vers à produire avec des yeux de
con va l'essence sinon en tous sens les sens!
 

Vega46

Maître Poète
#10
Punaise avec cette histoire de distanciation plus moyen de ruer dans les brancards d’un ou d’une collègue.
Je fais peur aux gens, je suis très inventif dans la grande surface où je me ravitaille.
Mon amitié Kinkin
Momo
MLCCACTP
 

kinkin

Maître Poète
#13
Application de la politique du gouvernement un pas en avant deux pas en arrière pratique pour faire du surplace merci de prendre un moment de votre temps pour me lire et me commenter bonne journée à vous
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#16
Ils surfent sur la nouvelle vague,
Disent toujours des nouvelles vagues,
Nous annoncent encore des blagues,

Comme le nucléaire à la pointe de la Hague.

 

Polymnie2

Maître Poète
#17
Pour certains le masque à gaz
à la maison
car m'offrir le masque agace!
est indigeste au maire
je suis la seule à ne pas l'avoir eu!
je viens de sortir après quatre semaines
mais d'autres masqués me suivent
en magasins!
Donc je ne serais libre que quand?
Ils sont collés à mes pores!!!!
Cela dépend de la désespérance d'un homme!
Voyez l'exemple comme il perche haut!
 

midnight

Maître Poète
#18
l'autre nouvelle, c'est que les sites porno ont battu des records de fréquentations, je vois que Zézette et Popaul s'amusent aussi ici! On est pas en reste!
 

Polymnie2

Maître Poète
#20
Punaise avec cette histoire de distanciation plus moyen de ruer dans les brancards d’un ou d’une collègue.
Je fais peur aux gens, je suis très inventif dans la grande surface où je me ravitaille.
Mon amitié Kinkin
Momo
MLCCACTP
Moi j'étais inventaire en tous sens
ils me les ont tous pris!!!!
et je n'invente rien!!!!!!