• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Allégorie

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#1
Allégorie

J'aurais voulu offrir des fleurs,
Les recouvrant de mon coeur,
Ou bien offrir des diamants,
Arrosés avec mon sang.


Mais je n'ai que la solitude,
Pour me créer des turpitudes,
Juste en un sombre silence,
En recherchant la fulgurance.


Je rêve tellement de douceur,
Restant bercer par la langueur,
D'un bel après midi d'été,
Sous les palmiers à méditer.


Mais je n'ai que la solitude,
Devant mes fleurs, ses turpitudes,
Qui se moque bien de ces diamants,
Peut être, que si je perd mon sang ...
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#4
Il ne s'agit que d'une expression. Parmi tant d'autres :)
Merci de vos ressentis.
Amitiés, Matthale
 

Polymnie2

Maître Poète
#7
Une nostalgie s'installe
dans la beautés des mots
mais comme si tu t'adressais à un mur,
tu réagis avec une force qui te saigne de plus en plus!
comme si tu voulais te punir à en finir!

Beau poème mais combien dur est-il!
Polymnie2
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#8
Merci beaucoup à vous :)
Le langage recherche parfois l'extrême pour répondre à l'extrême.
Je suppose que pour trouver l'équilibre, il doit falloir jongler sur le fil des extrêmes.
Comme un funambule.
Amitiés, Matthale
 

lepoetedelune

Maître Poète
#9
Allégorie

J'aurais voulu offrir des fleurs,
Les recouvrant de mon coeur,
Ou bien offrir des diamants,
Arrosés avec mon sang.


Mais je n'ai que la solitude,
Pour me créer des turpitudes,
Juste en un sombre silence,
En recherchant la fulgurance.


Je rêve tellement de douceur,
Restant bercer par la langueur,
D'un bel après midi d'été,
Sous les palmiers à méditer.


Mais je n'ai que la solitude,
Devant mes fleurs, ses turpitudes,
Qui se moque bien de ces diamants,
Peut être, que si je perd mon sang ...
Bonsoir Matthale, ce poème pourrait être une chanson.
ca m'a fait penser à Moustaki, dans "ma solitude"..
Julien
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#10
Merci beaucoup.
En effet, des com's sur mes poèmes me parlent de leur rythme.
C'est peut être parce que j'adore la chanson et que, insidieusement, elle s'infiltre dans la solitude de mes rimes.
Mais j'ai effectivement appris à écrire en musique. Sur diverses partitions, plusieurs instruments et beaucoup de pensées x)
Il faut agir dans le bruit pour pouvoir penser dans le bruit. Après ceci passé, penser dans le silence est une formalité :)
En revanche, ce serge là n'est pas trop mon époque, je dois avouer.
Amitiés, Matthale
 

prose16

Maître Poète
#11
Si tu perds ton sang, la solitude sera extrême...ou ne sera plus et toi non plus!!:eek: amour perdu et monde de solitude, tes vers sont bien noirs Matthale, rêve plus souvent sous les palmiers, c'est presque l'été! ;)Mais j'ai bien aimé te lire comme d'habitude...bonne soirée, bisous:)
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#12
C'est vrai, je vois plus le noir que le gris.
Aurait 'on trop abuser de ma blancheur naguère?
Est ce que l'humanité définit mon aire?
Pourrais je jamais savoir le travail non fini ?

Je connais la solitude et ses méandres,
La perplexité des rencontres avenantes,
Les difficultés ,mal de tête, de ventre,
Tout pour oublier, sans lâcher l'ancre.

La solitude est un monde de courtoisie,
Où deux personnes se croisent fébrilement,
N'osant se toucher, comment être poli?
Être deux, se magnifier succinctement.

Amitiés, Matthale
 
Dernière édition:

prose16

Maître Poète
#14
La solitude est un monde de courtoisie,
Où deux personnes se croisent fébrilement,
N'osant se toucher, comment être poli?
Être deux, se magnifier succinctement.
Une très belle et très personnelle définition d'une solitude à "deux". Bon dimanche Matthale, avec le soleil en retour, ta solitude peut s'éclairer d'une rencontre, aussi fugace soit-elle...amitiés
b42b73585c3c1f2214c9f1fa96476aba.jpg
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#20
Une nostalgie s'installe
dans la beautés des mots
mais comme si tu t'adressais à un mur,
tu réagis avec une force qui te saigne de plus en plus!
comme si tu voulais te punir à en finir!

Beau poème mais combien dur est-il!
Polymnie2

Peut être que je réagis pour que même le mur sache qu'il ne m'arrêtera pas.
La nostalgie est d'une beauté tellement vive, elle m'apporte bien plus que la mélancolie.
Aussi lancinante soit elle, elle s'ancre et perdure sans vraiment expurger quoique soit.
La nostalgie apporte du volume, du caractère, du vécu, des envies, non une simple introspection.
Du moins, j'en suis là aujourd'hui :).