• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

A toi

#1
Mon amour, ma torture...
Dont l'absence me brûle le corps et l'âme...
Après ma mort, je m'envolerai, je te le jure...
Au-delà de ces monts et montagnes...
Je te retrouverai pour qu'enfin,
Nous puissions nous aimer, sécher nos larmes...
Et tu comprendras pourquoi,
Je me suis foudroyé de ton éternelle absence...
Tu renaîtras en moi,
Fidèle à cette image que tu inventas...
Je te volerai ta vérité profonde,
Pour que tu puisses enfin m'enlacer sans honte...
Tu t'abandonneras enfin à moi,
Et tu nous blottiras dans nos bras...
Moi, dont l'amour te faisait si peur,
Je te bercerai jusqu'à l'aurore de la nuit...
Consentants et baignés de crépuscules,
Nous deviendrons un seul être immatériel...
Et au cœur d'un halo aux mille reflets,
Nous rejoindrons la mer, celle de la tranquillité...
Un jour peut-être tu liras ces mots,
Qui sont les seuls témoins du dédale de nos drames.
Alors je braverai la colère des dieux,
Et je te retrouverai, quitte à en rejoindre les cieux...
Toi ma plus grande douleur,
Nous nous retrouverons, bien avant la dernière heure...
Toi, mon amour, ma torture...
On ne se quittera plus, oui, je te le jure...







Poésie affichée sur la Croix de Colomban (près de Thônes - 1691m)