• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

A LA DEMANDE DE MAMOUNETTE...

Philaly

Maître Poète
#1
Je sais JJ, ma Mamounette, combien son écriture te manque sur Créa...et aussi, combien tu vas sentir sa présence dès le premier quatrain....
A ta demande sur mon poème anniversaire de mariage " Pour être à Toi", et pour le plaisir du partage,
Voici cette page "Deux en Un" : Les tous derniers échanges d'alliances poétiques Lacrima / Philaly


Belle journée ! :)

De Franck (Lacrima) pour Marie-Ange (Philaly) – 16 Novembre 2018

En vol à graver

Jugé en haute cour à la perpétuité
Accusé pour toujours par un vrai magistrat
J'abdiquais à ta cause exempté d'avocat
Sur les faits d'un amour et déjà cinq années !


Cinq années où je crie que je suis innocent
Que la faute t'incombe et qu'il faut qu'on m'éclaire
Tu m'as pris et mon cœur et le tour de ma Terre
Mais j'avoue que mon corps fut très peu défendant


Cinq ans emprisonné à subir le bonheur
Sous ton regard avide où je te sais coupable
De m'avoir tout volé jusqu'au grains de mon sable
De vouloir à jamais que ma peau qui t'effleure


Cinq au fond de ma geôle à regarder le ciel
Agrippé aux barreaux que me donnent tes doigts
Toujours envie de fuir pour toujours avec toi
Tu es mon coup de grâce avec un goût de miel


Le juge l'avait dit du fond de sa sentence :
"Je condamne vos vies pour toujours enchaînées
D'avoir commis ensemble ce vol à graver"
Et tout bas d'avouer qu'on avait de la chance !



couple.jpg


De Marie-Ange pour Franck // 16 NOVEMBRE 2018

CINQ ANS…

Cinq ans que tu m’as dit : je te veux pour ma vie
Cinq ans qu’en m’endormant j’ai hâte de l’aurore
Pour qu’au petit jour je glisse un « je t’adore »
Au creux de ton oreille et se réveille l’envie !


Cinq ans que tes prunelles azurées sont mon ciel
Que je te quitte le matin et me tarde la fin du jour
Que mon pas se presse sur le chemin du retour
Que j’oublie le reste en revenant à mon Essentiel !


Cinq ans qu’un doux silence habille mes bonheurs
D’instants de douceur, en moments de velours
Les yeux dans les yeux, se passent de discours
Dans l’accord parfait, l’harmonie de nos cœurs


Cinq ans que je t’aime et mon corps en frissonne
Comme en ce jour d’automne un peu pluvieux
Je t’aime davantage de novembre en plus vieux
Pour la sérénité que ta force tranquille me donne


Cinq ans ! Et si pour fêter nos noces de bois
Nous partions dans la forêt, main dans la main
Graver sur un chêne l’amour qui bat son plein
Et nous donner de baisers autant que de mois !
 

iboujo

Maître Poète
#2
Bonjour à vous deux

Je suis si contente de la création du berger à sa bergère adorée

Jolie Francky ta prison
Si tu connais si bien la geôliere

Dis - y de m'en construire une comme la vôtre
mdr

Baisers les amoureux
* Créa c'est aussi cela* !!!


Merci ma Chérie
Merci Franck

Mamounette ravie
Jj
 
#10
Il faudrait réformer crea... parfois, dire j'aime en lisant un poème ne suffit pas
Bravo à vous deux et félicitations pour le merveilleux exemple que vous donnez
Quand à vos vers... ils coulent comme du miel
Merci d'être... De merveilleux Amis, Poètes et tellement Humains
Je vous aime tous les deux mais on ne le dit jamais assez
Bisious bisious
Mes amitiés à Franck
 
#12
Il faudrait réformer crea... parfois, dire j'aime en lisant un poème ne suffit pas
Bravo à vous deux et félicitations pour le merveilleux exemple que vous donnez
Quand à vos vers... ils coulent comme du miel
Merci d'être... De merveilleux Amis, Poètes et tellement Humains
Je vous aime tous les deux mais on ne le dit jamais assez
Bisious bisious
Mes amitiés à Franck

Quel bonheur de te revoir en cette circonstance
toujours présent là où se sème l'amour!

Bien des choses pour toi, avec mes amitiés, Poly
 
#13
Quel bonheur de te revoir en cette circonstance
toujours présent là où se sème l'amour!

Bien des choses pour toi, avec mes amitiés, Poly
Merci Poly, ça me touche
Merci aussi de ne pas m'avoir oublié
Je ne vous quitte pas

Tu me donnes l'occasion de corriger une omission: j'avais oublié d'associer la "Mamounette" de Marie qui était pourtant en bonne place dans son post

Je t'embrasse amicalement
 
#14
Merci Poly, ça me touche
Merci aussi de ne pas m'avoir oublié
Je ne vous quitte pas

Tu me donnes l'occasion de corriger une omission: j'avais oublié d'associer la "Mamounette" de Marie qui était pourtant en bonne place dans son post

Je t'embrasse amicalement
Sensible à ce message, j'avais très bien compris,
j'ai répondu trop tôt, je m'en suis aperçue mais
l'ai laissé, brouillée par une présence qui m'occupe
pendant que je commente!
Marie comprendra également,

Je t'embrasse amicalement aussi, Poly