• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

1999, 2009 et .......

dave31510

Nouveau poète
#1
Faiblesse de l’homme peut importe ce que l’on donne
Nous redevenons des mômes devant cette donne
Plus rien n’est important quand souffle le vent
Il ne reste que le pire quand tu te retires

Destruction, désolation
Sont les mots de ta chanson
Peur et déception
Déclenchent les pleurs de l’émotion


Pas bonne fut la nouvelle, comme un retour de manivelle
Quand la météo, a annoncé ton rodéo
Nos cœurs se sont serrés et nos volets se sont fermés
Quand ton cri nous a tout pris

Maintenant tu es parti, je l’espère très loin d’ici
Ne plus jamais te revoir, j’en garde l’espoir
Celle qui se répète, que l’on appelle tempête
David Crouau
 

guy2

Nouveau poète
#3
douloureuse épreuve,pour qui la subit?,,,,,,,
je crois qu'il faut une grande dose de courage ,,,,,,,,,
merci de nous en faire prendre conscience
merci aussi pour tes coms
je vote
amitiés
papi ,,,,,,,,,,,,,,,,,,guy
 
#4
Je suis en haute garonne et j'ai pu la voir. Puissante et magnifique on reste reste impuissant et admiratif. merci pour ce joli poème ainsi que tes commentaires sur les miens
 

mucochris

Nouveau poète
#5
apres les orages les pluies se font plus fines moins arrogantes l'arc en ciel surgit un jour sans que l'on attende quoi que ce soit.un regain un sursaut d'espoir, un regard et tout repart avec un autre coeur different oui, mefiant il est certain, mais avons nous le droit de passer a cote des chances qui nous sont offertes? vos ecrits me pincent le coeur qd je les lits, souffrance evidente, mais une etoile nouvelle nest jamais loin courage