• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

{{**~°~SOUS LA DOUCHE~°~**}}

#1


Sous la douche un instant de plaisir.
Il me rejoint, avec son envi de moi jusqu’au bout des doigts.
L’eau ruisselle sur tout le long de son corps nu.
On se dévore les yeux dans les yeux, d’un regard passionné.
Ses mains viennent délicatement retrouver mes hanches.
Il ramène mon corps contre le sien.
De la main droite, il caresse ma peau en remontant jusqu'à ma joue gauche.
Un doux souffle de plaisir s’échappa de ma bouche.
Ses lèvres mouillées viennent s’entrelacer dans les miennes.
Ses doux baisers me mettent hors de moi !
Je sens l’eau tiède qui vient caresser ma peau.
La chaleur de son corps se mélange à la mienne.
Ses baisers s’éparpillèrent,
Ses douces lèvres viennent s’effleurés sur mon cou.
Je lui lançais de doux souffle dans son oreille.
Il me tira contre lui, se moulant à mon dos,
Pour enlacer ma taille et remonter ma poitrine.
Je sentis mon bat ventre s’enflammer,
Les battements de mon cœur s’affolèrent.
Je me retourne vers lui,
Et tout en reculant,
Lui fit signe du doigt de venir vers moi.
Il s’avançait, portant un regard d’envi sur mes yeux.
Littéralement le dos plaqué au mur,
Il mit ses mains de part et d’autre de mon visage.
L’eau coulant toujours sur nos corps,
Il m’embrassa passionnément.
Ses douces lèvres s’ouvraient,
S’entrelaçaient dans les miennes,
Et se refermaient doucement.
Ses mains exploraient mon corps pour un plaisir plus intense.
Je caressais ses cheveux mouillés,
Explorais à mon tour son corps doux et musclé.
Je sentais ses doigts glisser le long de mes deux bras.
Il me pris les mains et les raccorda autour de son cou.
Ses mains vinrent se poser sur mes fesses,
Et d’un coup de bras, me porta.
Mes jambes entouraient sa taille,
Mes seins vinrent retrouver son torse.
Je le sentais pénétrer en douceur.
Un gémissement s’échappa de nos lèvres.
Des frissons vinrent s’installer dans tout mon corps.
Ce vas et vient lent, puis progressivement plus rapide.
Une sensation intense.
Je sens mon corps s’enflammer.
Nous poussions des gémissements.
Je sentais l’extase s’approcher petit à petit.
Ses baisers m’excitaient de plus en plus,
Je sentais qu’elle s’enfonçait toujours plus loin,
Tout en me concentrant sur les baisers qu’il me déposait dans le cou.
Je gémissais.
Lui se contentait de me lancer de doux souffle grave dans l’oreille.
Je trouvais ça plutôt excitant.
Je jouissais de plus en plus.
Il me pénétra d’un coup de reins,
Pour mieux me sentir me cabrer.
Je me perdis dans le baiser dont-il effleura mes lèvres avant de sortir,
Me laissant étourdie,
Comme je ne l’avais jamais été.

Elodie
 

roxy1728

Nouveau poète
#2
j'ai ressenti la meme chose que toi... mais moi ce n'était pas dans la douche...
tres beau poeme