• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

vriller

  1. poesiedesrues

    Ouvrier

    C’est ça ouvrier, Ça commence par le froid et la faim Qui nous enserrent Moi et les miens C’est la misère qui tient les chaînes Et me traîne Aux portes de l’usine Puis m’arrime A la machine Pour qu’une décadence m’avale, Courbe mon échine Sous un rythme infernal La sécheresse S’inscrit sur mon...