• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

voir

  1. ROUSSELOT

    Sans se voir.

    Sans se voir. La sombre lumière du matin ouvre les plaies de mes rêves. Le peuplier pleure penché sur la grève. Ne refuse pas, je te tends la main. Ma mie ! Que ta chair est tendre ! Ne m'oblige pas à laisser figer dans la plaie, le couteau aiguisé et maculé des cendres de notre amour...