• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

renaissance

  1. deathnath

    Renaissance

    Je me promenais dans l’ombre Je vivais des journées sombres Les nuages noirs m’entouraient Je me sentais dévasté. Puis une lumière est apparue Et d’un coup je n’étais plus perdu Elle vint m’atteindre en plein cœur Elle me fit oublier toutes mes peurs. Je pus enfin ouvrir les yeux Je pus...
  2. Raziel

    Vérité. [Sonnet]

    Vérité Recherche cette vieille vérité enfouie Au fond de toi parmi les débris de ta vie; Insidieux poison et venimeuse ennemie, Serpentant tes veines de jour comme de nuit. Elle chambarde ton cœur, ton amour, ton esprit, N’hésitant pas à détruire ces murs construits Grâce aux faiblesses, à...
  3. plumesubtile

    Filait la feuille au vent

    Filait la feuille au vent, symbole de joie Sauvage dans sa liberté sans limite. Les cœurs asséchés retrouvaient la foi En contemplant ses circonvolutions bénites. La vie s'écoulait tendrement dans son sillage Déversant en une pluie de pétales Ses sentiments, convictions et son message...
  4. Sûgo Tanaka

    Route vers l'acacia

    Quel est ce sentiment étrange, Cette inspiration qui change, Face aux piaillements des mésanges, J'ai rendez-vous avec les anges, Lacéré, pris dans un filet, Un filet de ronces emmêlées, Ici pris dans l’obscurité, Sans avoir la notion d'aimer, Perdu dans les abysses de mon cœur, Des voix qui...
  5. L

    Phoenix

    Un phœnix J'aimerais en être un Pleurer sur ton cœur Pour te guérir Te porter jusqu'à Dans tes rêves Disparaître puis Renaître Quand tu aura besoin de moi Quand vous aurez besoin de moi Je me conviens A ce cycle perpétuel Je suis là pour t'aider Sous forme de cendres et De plumes Sous...
  6. Raziel

    .Renaissance. (07.04.2010)

    Comme la rose qui se fâne Au plus loin de mon âme Virevolte les airs d'une chanson Celle de mon passé sans nom. Comme les pulsations d'un coeur Remettant ses pendules à l'heure J'efface les traces de mon passé Laissant vierge plume et blanc papier. Comme un cerveau en ébullition...