• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

prose

  1. arlesse

    De la prose qui est poésie ?

    Bonjour, Je sais que la question fait débat, mais ça m'intéresse d'avoir vos opinions diverses, d'autant que je viens de participer à un concours de "poésie" et, à mon grand désarroi, les lauréats sont tous des textes en prose -dont certains, je ne comprend franchement pas ce que le jury y a...
  2. Loli Kasumi

    Celle qui te détruira _prose

    Celle qui te détruira Cela faisant longtemps, n'est-ce pas? Te souviens-tu de nos premiers émois? Te rappelles-tu, quand j'étais dans tes bras? Ou bien continueras-tu à briser tout ce que je vois? Des années avant, il y a si longtemps... Te souviens-tu comme j'étais? Moi, je n'en ai plus la...
  3. Loli Kasumi

    Lettre à ...

    Lettre à Mr.Snake Je voudrais te dire, je voudrais que tu saches, une des choses que je cache. Je ne suis pas indifférente face à toi, et ça, je l'ai toujours gardé pour moi. Je n'ai jamais rencontré un être comme celui que tu es, et je suis sûre que si je te cernais, jamais je ne te...
  4. Loli Kasumi

    Un hémisphère dans une chevelure

    Un hémisphère dans une chevelure Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l'odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l'eau d'une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l'air. Si tu pouvais savoir...
  5. Loli Kasumi

    Il respirait lentement (prose)

    Il respirait lentement. Elle regarda le ciel d'un bleu d'encre, parsemé de petites lumières qui semblaient trembler. Son souffle faiblissait, il parraissait pâle, et il s'arrêta. À cet instant, les étoiles, le ciel, commençaient à couler, l'image devenait trouble. La tristesse l'envahit, et il...
  6. Leo Rafale

    Les Rimes sont dans ma Tête

    Caresse les rosiers Poche pleine de petits bouquets Rose, pique, Rouge, nous t'aimons tous On dit les rimes de la roseraie, les vers sont dans ma tête Dans mon enfance on les arrose de joie Violence cachée révélée, les ténèbres semblent réelles Regardez mes pages qui causent tout ce Mal...