Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Une chatoonesque de Noël

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#1
Une chatoonesque de Noël

Le sapin monté à l'envers, les boules qui pendent, le chat regarde,
Mais tu n'as pas fait ça ? Je peux pas démonter le bazar,
Il est bien planté au plafond, cette fois tu n'as pas droit au hasard,
Comment attraper les guirlandes ? C'est comme ma mise en garde,


Mais le matou malin eu dans son p'tit crâne une idée,
Qui lui permettrait de profiter des joies du beau sapin,
Puisque c'est Noël, il lui faut écrire une lettre débridée,

Au père Nowel qui lui déposera le cadeau dans son escarpin,


Les images se sont inversées, la devanture est flagada,
Il n'y a que le chat- chat pouvant réparer les dégâts,
Petit chat-chat Noël quand tu monteras au ciel,

Avec des boules par milliers, n'oublies pas mon petit soulier,


Et de sa plus belle patte poursuivi ainsi ça lettre,
Il lui fallait trouver des cadeaux sans intérêts pour être
Certains que le vieux barbu lui apporte l'objet convoité,

Se faisant passer pour un enfant posant les fautes avec doigté,


Le beau ventru viendra sûrement, une sardine en testament,
Mais il te reste encore du temps, pour arriver jusqu'au plafond,
Pour pas te faire enguirlander, tombent les épines à foison,

Encore un petit gueuleton de roi, avant d'arriver au printemps,


Comme un gamin il guette tout les soirs à la fenêtre,
Et une belle nuit alors qu'il neigeait, il le vit apparaitre,
Avec sa hotte sur les dos, et sous l'arbre en suspension,

y déposer l'énorme paquet, un trampoline de compétition,


Où les renards et les blaireaux sautèrent jusqu'au bout de la nuit,
Déjà monté grâce à Kelly, vers Monaco pas loin d'ici,
Montserrat se cabale, Freddy n'y cherche pas de chatte,
Un cadeau aussi généreux, Scrooge s'en gratte la patte,


Grisé par le jeu et le copieux réveillon, Scroogy le chat,
Dans un dernier saut prenant son élan de très haut se lâcha,
Il rebondit si fort, éventra le plafond disparut dans un envole,
A Toonville un Titi s'écria "ho! zé cru voir un ro-minet qui vole",


Et il volait le ro minet, jusqu'à Singapour ou Bayonne,
Avec la pieuse envie en lui, de satisfaire tous les désirs,
D'un sapin bien remonté, avec les boules bien bonnes,

Avre d'un plaisir idéal pour un chat ayant bonne mire,


A toutes choses il faut une fin, à chaque histoires une chute,
Alors le chat retombe sur ses pattes c'est une question de culbute,
Mais un chat qui vole ça n'existe pas, le Père Noël lui on ne sait pas,

Et si votre sapin est à l'envers c'est que vous avez trop abusé de vin au repas.


®Zuc, Matthale.
 
Dernière édition:
#4
Un noël en chant te reste

Cette année je ne l'ai pas fait
car si je me régale de le garnir
de boules et autres objets en
faux cadeaux, j'ai la flegme de
le défaire!
Il y a une trompette et un énorme
chausson de père noël
l'autre est coincé au faîte hors maison!!!!

Ton arbre est tout particulier
tu es sur que c'est le bon père noël?
C'est bien ton arbre
rigolo manies signées!!!!

Avec mes amitiés, Poly
 
Dernière édition: