Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un pot de colle mon toutou

#1
Ca commence le matin
Installée dans mon canapé
Pour avoir son câlin
A moi elle est collée

Je me lève faire la vaisselle
Elle est derrière moi
Ne me quittant pas d'une semelle
Me suivant pas à pas

A 10h, je bois mon café
Assise sur mes genoux
Elle veut être caressée
Avec un œil sur le matou

A midi, je sers le ragout
Sa truffe en l'air, elle attend
A l'affût d'un petit bout
Coucou je suis là, Maman

L'après midi, sur son dos
Pour se faire papouiller
Son bidon de bas en haut
Des heures cela peut durer

Réceptive à < On va promener >
Ou je mets mon manteau
Attention elle est comme possédée
Elle fait des sauts comme un chevreau

18h arrive, elle chouine
C'est l'heure de la gamelle
Elle m'emmène en cuisine
En entendant son écuelle

Elle dort à mes cotés
Dans le lit conjugal
Sur son petit oreiller
Passant une nuit royale

Nous sommes fusionnelles
Elle me suit partout
C'est mon soleil, mon étincelle
C'est un pot de colle mon petit toutou



 
#7
Ca commence le matin
Installée dans mon canapé
Pour avoir son câlin
A moi elle est collée


Je me lève faire la vaisselle
Elle est derrière moi
Ne me quittant pas d'une semelle
Me suivant pas à pas


A 10h, je bois mon café
Assise sur mes genoux
Elle veut être caressée
Avec un œil sur le matou


A midi, je sers le ragout
Sa truffe en l'air, elle attend
A l'affût d'un petit bout
Coucou je suis là, Maman


L'après midi, sur son dos
Pour se faire papouiller
Son bidon de bas en haut
Des heures cela peut durer


Réceptive à < On va promener >
Ou je mets mon manteau
Attention elle est comme possédée
Elle fait des sauts comme un chevreau


18h arrive, elle chouine
C'est l'heure de la gamelle
Elle m'emmène en cuisine
En entendant son écuelle


Elle dort à mes cotés
Dans le lit conjugal
Sur son petit oreiller
Passant une nuit royale


Nous sommes fusionnelles
Elle me suit partout
C'est mon soleil, mon étincelle
C'est un pot de colle mon petit toutou



On s'attache à nos bêtes comme nos propres enfants...Mon épouse et moi n'avons pas d'enfant mais assez de neveux et nièces qui nous aiment comme leur propre père et mère...Bonne journée à toi CoqArdent...Amitiés JC