• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

TOUS LES POEMES DU CHALLENGE sont là et esperent vos clics

LUZE

Maître Poète
#1
voici les poèmes obtenus

les clics sont attendus pendant ces deux jours LUNDI ET MARDI 30
Vous pouvez cliquer sur j'aime , mais pas sur tous les poemes , juste pour vos quatre preférés

Bien entendu les duotistes ne doivent pas cliquer sur leurs poèmes


et un immense merci à tous
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#2
poéme A Auteurs 1 et 2
Consignes mots : risque, avantage, perdu; résultat

---- Dans le petit bois ----

Tout là bas, le bois des secrets
Où se déroula notre enfance
Parfois, encore des regrets
On était perdu, pas de chance

Mélancolie dans le décor,
Le risque de peur nous tenait.
Puis vint douce fée et joli sort,
Montrant les trésors qui brillaient.

Aux trésors, pour notre avantage
Nous préférions les beaux bijoux
D'une nature d'un autre âge
Où diamants étaient cailloux

Quand l’apparition s’éclipsa,
La forêt retrouvait son calme.
Mais quel en fut ce résultat,
Mille mémoires nés de sa palme…


Bien entendu les duotistes ne doivent pas cliquer sur leurs poèmes
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#3
poéme B Auteurs 3 et 4
Consigne mots : fleur , pâleur , retour , cernes

Fleurs de feu

J'effeuille chaque nuit jusqu'à l'aube pâleur
Nos ébats amoureux, d'où s'échappent des cernes,
Je cueille en vrac, chaque fruit que tu me décernes,
M'enivrant du nectar au plaisir cavaleur

Sous mes mains, tour à tour je caresse et je frôle,
Recherchant sur ton corps le parcours le plus doux,
Pour toi je peux tenir, pour t'aimer tous les rôles:
Diva ou bien gitane ou princesse en frous frous

En ton écrin, je vais, ôtant tissus dentelles
Tes seins si nus offerts à tes galbes si chers
Tout s'insinue en toi pour que tu prennes chair
Mon amour, viens à moi sans porte-jarretelles

Tous nos brulants baisers jusqu'au retour du jour
Laisseront sur nos corps les traces de l'ivresse
Comme des fleurs de feu célébrant cet amour
Unissant un amant à sa folle maitresse .


 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#4
poeme C auteurs 8 et 1
consigne parler d'oiseau

Dans l'arbre

Rossignol galant du matin,
D'où naquit un jour ta musique
Faisant de ton rayon unique
Un refrain cousu de satin,

Admirant ton joyeux plumage
Mon œil y voit un arc-en-ciel
Ton plumage aux couleurs du miel
Ne semble pour moi qu'un mirage,

Sur l'arbre où bulbul et frisquet
Chantent enfin une autre vie
Paraît encor de l'exuvie
Une aile qui file au bosquet,

Gai rossignol déjà qui chante
Dans les bois au soleil levant
Répands sur nous ton joli chant
Ton ramage à jamais nous hante...
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#5
poéme D auteurs 3 et 7
Consigne mots destin marelle vermeille et hasard


Dans leurs yeux

Je vois cette petite main, tailladée
Et dans ces yeux un destin, brisé
Je vois les armes, le feu, le sang
Mais avant tout le drame, ces enfants

Des âmes sans enfance ni rêve
Ne connaissant aucune trêve
Des enfants jouant au plus fort
Sur la marelle de la mort

Tout de noir vêtus, leurs corps frêles
Se tiennent au garde à vous, au soleil
Brûlant de la Terre, qui bientôt vermeille,
Accueillera le souvenir de leurs douces ailes

On a volé leur l'innocence
La lumière de leur regard
Ils ne savent plus la confiance
Leur vie est un jeu de hasard .
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#6
poéme E auteurs 3 et 1
Consigne , une couleur dans chaque quatrain

Dérivation couleurs

Dans les nuages du ciel bleu
Quand j'imagine ton visage
Je vois se dessiner tes yeux
C'est pour moi un si doux présage

Tes yeux d'un vert aussi profond
Que l'immensité des Sargasses
Me plongent dans un puits sans fond
Où seules vivent les rascasses

Alors je me retrouve truite
Perdue au noir des fonds marins
Pour moi les carottes sont cuites
Je me dis quel curieux destin

Croisant un saumon de rivière :
Vous ici ! vous êtes perdu ?
Hélas ! Pour moi plus de lumière
Rouge de honte et éperdu

Il repartit dans son igglo
Qu'il avait repeint tout en chrome
Il pensa à laisser un mot
Pour avertir le majordome

Mais au milieu de tout ce blanc
Alors il perdit la mémoire
Et se retrouva sur le flanc
Allongé devant une armoire



Bien entendu les duotistes ne doivent pas cliquer sur leurs poèmes
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#7
poème F Auteurs 3 et 8
Consigne ; parler d'animaux ailés

Pensées papillon

Tout près de ce miroir où s'envole le cygne
Sous le regard des Geais, du joyeux rossignol,
Ma colombe, je tiens, comme le tournesol
L'aube à son aile encor, ton doux regard d'un signe,

Un jaune papillon volette dans l'azur
En arabesques d'or pour me séduire encore
Il allume mon cœur d'un message si pur
Pour me dire l'amour en tes mots que j'adore

Et l'abeille là-bas, érige son totem
À l'envol nuptial de tes gestes de braise
Et je regrette encor, n'avoir goûté la fraise
De ta lèvre rougie au plaisir de l'item

Dans le chant mélodieux d'un couple de mésanges
Je vois du ciel un signe, un futur radieux
Et j'envoie un sourire, un appel vers les anges,
Ce soir je te promets nous serons tous les deux
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#8
Poème G auteurs 2 et 3
consigne , citer des poètes

Apprentissage poétique

Lorsque j'etais enfant je lisais des poèmes
J'aimais bien m'évader dans les vers de Rimbaud
Dans ses larmes ,son bateau ivre ou sa bohème
Et puis je le trouvais si beau

Verlaine fit son entrée dans ma vie,
Poème à Clymène, il sortit mon émoi,
De son domaine tant rêvé je compris
Les bienfaits artistiques de ses doigts.

Apollinaire au courant de la Seine,
Son joli pont de Paris m’attira,
Au Mirabeau mes balades de semaines,
Le Guillaume de soirées m’y guida.

Et bien des années plus tard
Dans ce collège où j'enseignais

Les jeunes années avancèrent de quelques pas
Mes notions de mots partant vers l’inconnu,
Mais leurs bien-beaux écrits traversant mes lois
Des champions de la plume, je me voulais l'élu

Ils aimaient tous la poésie
Et composaient avec ardeur
Verlaine, Hugo , La Boétie ,
Avaient leur préférence
J'aimais leur parler des grands auteurs
Enchantement de mon enfance

A la fin de l'année, ils vinrent tous, émus ,
Me dire leurs mercis dans une poésie
Leurs feuillets conservés, qui souvent sont relus
Mettent au fond de mon cœur joie et mélancolie





Bien entendu les duotistes ne doivent pas cliquer sur leurs poèmes
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#9
Poéme H auteurs 4 et 8
consigne citer des hommes célèbres


Le bien le mal...

Je suis né par le sang, comme l'orage l'éclair,
Et sur l'Érèbe encor je prolonge ma ronde
Espérant sanguinaire éradiquer le monde,
Je suis né comme un fou, vers Dieu, je suis Hitler...

L'histoire a beau narrer, détenir des discours
S'il n'y a pas la foi, le peuple sort et gronde
L'aura d'un orateur amenuise la fronde
De Martin Luther King, nous devons prendre cours

Et né de la fureur je mène mon combat
Et dans cent ans encor, au Niémen, Corée
Satan sera bien la seule âme encor décorée
De mon seing enivré par mon vainqueur sabbat

Asséné de rires aux nombreux quolibets
Du bouc émissaire au petit caporal
Du triomphe éclatant de ce grand général
Au déclin Waterloo, Bonaparte est tombé


Bien entendu les duotistes ne doivent pas cliquer sur leurs poèmes
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#10
Poeme I auteurs 7 et 1
consigne , citer des animaux sauvages

Allons au zoo

Et si nous allions au zoo
Voir les éléphants ce dimanche
Ou les lions à la toison blanche
Nous pourrions emmener Zozo

Dans les allées sablées de blanc,
J'attendrais pour voir le plus beau,
La plus immense star du zoo:
La girafe, cou volant au vent

Les singes dans leur cage immense
Devant public s'exhiberaient
En se frottant gaiement la panse
Et au loin les lions rugiraient

Et si nous allions au zoo ce dimanche
Quérir un bonheur simple aux rires sauvages
Chercher la liberté, dans nos moments de partage,
Sauf sur leurs barreaux de fer épais, je me penche...
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#11
POEME J auteurs 4 et 1
consigne ; débuter par : je me souviens


Je me souviens, jadis, en vain
D"un doux parfum, une fragrance
L'odeur du pain né du levain
Grisant mon nez de résurgence

De cela une éternité
Une campagne verdoyante
Le décor est enfin planté
Dans la nature chatoyante

Les pieds trempés dans la rosée
D'herbe fraîche courbant l'échine
D'un pesant corps ankylosé
Je veux encore prendre racine

Dans l'aube fraîche du matin
Le long de la claire rivière
Petits poissons, menu fretin
Soleil traversant la clairière

Si sur ta peau m'y suis gravé
Un amour fou donnant vertige
De haut, le coeur s'est aggravé
Tassant ce tout d'amour vestige

J'aimerai encor te revoir
Et sur ta peau, divine essence
Poser baiser, lueur du soir
Lune cachée, douce présence

Nostalgie gît, de tumeur meurt
Si par oubli, l'on ne ressasse
Les souvenirs se font rumeurs
De bruit qui court à son qui lasse

Je me souviens, c'était hier
Mais aujourd'hui mon âme pleure
Et de cela encor si fier
Comme jadis tartine au beurre
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#12
poéme K auteurs 7 et 9
consigne débuter par
te souviens-tu ?


Te souviens-tu ?

Te souviens-tu, la lune pâle à travers les nues ?
Soirs, où serine l'hirondelle aux belles de nuit,
Exhalant les jardins de fleurs éveillées à l'ennui,
Elles courtisent d'un crêpe de pudeur, la toile nue.

Te souviens-tu de mots inutiles remplissant l'onde pâle d'avant matin?
Croyais-tu déjà à nos promesses, nos jeux, nos promenades,
Quand sous les saules, nous pleurions sur la dernière balade,
Tes yeux dans les miens, mais ton esprit dans les jasmins?

Te souviens-tu, l'aube radiale, accostée en sourdine?
Ce début de matin, le soleil ébauche son halo,
Au delà l'horizon, vêtir les vagues parties au galop,
L'écume en napperons de dentelles ou mousseline.

Te souviens-tu des broderies que nous montra l'aurore aux cheveux d'or?
Des camaïeux changeants, des couleurs mêlées à nos corps enlacés?
Mes yeux garderont ces images, gravées dans mes paupières jusqu'à la mort,
Et j'ai l'espoir que ta mémoire a, comme une douce plume, tracé ces beautés...
 

LUZE

Maître Poète
#13
poeme L auteurs 5 et 6
consigne mots :jardin , départ, orchestre, odeur

Derrière le masque

De la brume vaporeuse émane une odeur
De souffre et lacrymo, sous le masque incolore,
La musique et le jazz, dans un Blues * inodore,
Coronavirus n'émet aucune saveur,

Et le noir sur ta peau, immense terrain vague
Orchestre tes sanglots à travers cet enfer
Où papillonnent d’invincibles armes de fer,
Tel ce pâle virus portant sa blanche dague,

Le soliste au jardin pleure ses violons,
Une pensée pour les souvenirs de naguère
Car l’avenir nous embarque dans sa galère
Au sol des libertés qu'ensemble nous foulons,

Fin du confinement, départ ou arrivée,
Noirs et Blancs tous unis au pays désuni,
L’apaisement des lendemains semble terni
L’insouciance d’hier parait bien enclavée.
 

LUZE

Maître Poète
#14
poème M auteurs 3 et 9
consigne débuter par sous la pluie
et finir par sous le soleil

Le chemin du destin

Sous la pluie en arrosoir, le déluge, faisait des siennes,
Sur son rocking chair, chocolat chaud et pensées,
Elle écrivait au silence sourd à toutes les idées,
Des perles du temps, en collier, sur les persiennes.

Suivant des yeux les petits rus qui serpentaient
Couraient, se poursuivaient laissant une trace éphémère
Comme une écharpe de dentelle brillant de mille éclats lumière
Son esprit s'enfuyait, dans ses souvenirs, se perdait...

Elle se dépouillait entre le présent et la douce aventure
De ces jadis balayés par un haussement de galons
Toutes ces images au fond d'oeil, au clair la chanson
Celle marquée au fer chaud que nulle eau nait signature

Tandis que cessait la pluie sur ces souvenirs du passé
Elle espérait connaitre enfin un bonheur sans pareil
Elle accrocha sur son corsage une fleur de tissu brodé ,
Le destin lui montrait le chemin , sous le soleil ,,,
 

LUZE

Maître Poète
#15
poème N auteurs 8 et 9
consigne citer au moins deux métaux chacun

Les ors de la berge

Si de tes yeux d'azur, j'avais à ciseler
Leur sublime beauté, je graverai la gemme,
Comme un soleil de mai, blondit encor le lemme
De chaque épis encor, de ses airs bosseler,

Si de ta main douce se dessinait le ciel,
La magie de tes lèvres alloue, les grains de sable
Coquetés sur ma joue, Ô matin, présage
Le rêve se pose sur les rives du Sahel.

Oui, le soleil ma douce aux ors de cette berge
Qui font tout l'opium de ce fleuve régent
Dessine mon amour en un sillon d'argent
Comme son long métal, fleure ce lit de serge,

Et ce globe d'onyx, confident des amours,
Accroche des brillants, telles perles de pluie,
A nos cheveux platine, le vil âge de suie,
Le beau temps se soumet, à toi mon troubadour...

;;
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#16
poeme O auteurs 9 et 4
consigne thème : amitié enfantine

Amitié enfantine

D'une malle en mal de souvenir
Où se contait rires d'enfance
Des bracelets, jeux à finir
Lettre en douce correspondance

Je me souviens la clef du trésor,
Là, où on cachait nos confidences,
Marguerites effeuillées, coeur d'or,
Où on rêvassait de jouer la danse,

Tel un coffre à déterrer
Renaît un jour une présence
Tel un ami prêt à braver
Histoire et sort imaginaire

Vois-tu encore l' île du bonheur?
Quand volaient des avions en classe,
Curieux de tout en explorateurs,
Creusaient des trous avec audace.

D'insouciance, s'aventurer
Parmi dragons, lutins et monstres
Nos cœurs, d'effroi, se pétrifier
Et du danger, en faire montre

L'heure de raconter des feuilletons,
En chevaliers, on avait la victoire!
Les culottes courtes et les jupons,
Nous étions les enfants de la gloire ...

:
 

LUZE

Maître Poète
#17
je remercie chacun des auteurs ayant contribué à ce challenge , chacun suivant ses disponibilités ;
huit poètes ont joué le jeu ; mariant leurs plumes et les résultats sont variés et tous réussis sans problème entre les auteurs .
chacun en connait un peu plus des autres après ces croisements et c'était le but de l'exercice
on apprend qu'il faut s'adapter à l'autre, faire parfois des concessions , changer son idée pour suivre celle de l'autre , accepter les remarques mais garder le choix de les appliquer ou non
j'ai croisé la plume avec SIX des inscrits , essayant de mettre chacun à l'aise et j'espère avoir réussi à ce que personne ne se soit senti mal à l'aise , c''était un grand défi pour moi d'organiser et de mener cet exercice à terme sans problème majeur , les âges et les niveaux se sont mêlés en harmonie , bravo à tous !
encore un grand merci

vous pouvez cliquer sur ceux que vous préférez dans ces quinze là !
le vote par clics est un essai aussi , merci de ne pas tout cliquer mais seulement sur les 4 que vous aimez le mieux
les clics seront comptabilisés, aussi merci de ne pas les retirer une fois posés
si ce système ne fonctionne pas , un vote par sondage sera effectué

merci aux personnes qui ont déjà cliqué ( Cortisone, Lilasys, Edelrose , Jocklaire ) de bien vouloir retirer leurs clics , pour donner leurs choix sur l'ensemble des poèmes :
venez cliquer à partir de ce jour lundi 29 ET mardi "30
vous pouvez commenter ici si vous le désirez en donnant la lettre du poème
merci et douce soirée à tous
 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#20
il n'y a pas beaucoup de clics , c'est un peu décevant
chaque participant s'est donné du mal pour ces duos ,
c'est triste de voir que l'intérêt n'est pas plus grand ...

MERCI à Claire , Lola , zuc, edelrose , lumièrelive, Gaby, pour leurs clics
 
Dernière édition: