Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Rose triste sous la pluie dans la nuit

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#1
Rose triste sous la pluie dans la nuit


La pluie sur le rosier pleure dans la nuit,
Ses branches aux épines moles tombent
Les boutons, cœur en sanglot qui s'enfuit,

Les pétales de noir chagrin succombent,

Et j'ai pleuré, pleuré ma mie, longtemps ainsi,
Qui me piquait de n'être pas déjà en tombe,
Cette rose aux pétales sombres, quelle impie,
Croyant arranger la vie en y posant des bombes,


Tes fleurs rouges pâles d'humanité,
Coulent des noirs printemps, triste poète,
Dans ce fond, décors en manque d'unité,

Où le jour gris s'éveille malhonnête,

J'aurais aimé pouvoir ne plus t'aimer,
Mais aujourd'hui j'ai mal à la tête,
Sur le sol un nourrisson pleurait,
Là où la vie commence et s'arrête,


les amoureux s'endorment dans le sang,
La liberté est une fleur fanée,

Qui croire et comment garder les rangs ?

Tu n'es plus que vague souvenir dépassé.


© Zuc, Matthale, 2021.
 

GABY73

Maître Poète
#3
Rose triste sous la pluie dans la nuit


La pluie sur le rosier pleure dans la nuit,
Ses branches aux épines moles tombent
Les boutons, cœur en sanglot qui s'enfuit,

Les pétales de noir chagrin succombent,

Et j'ai pleuré, pleuré ma mie, longtemps ainsi,
Qui me piquait de n'être pas déjà en tombe,
Cette rose aux pétales sombres, quelle impie,
Croyant arranger la vie en y posant des bombes,


Tes fleurs rouges pâles d'humanité,
Coulent des noirs printemps, triste poète,
Dans ce fond, décors en manque d'unité,

Où le jour gris s'éveille malhonnête,

J'aurais aimé pouvoir ne plus t'aimer,
Mais aujourd'hui j'ai mal à la tête,
Sur le sol un nourrisson pleurait,
Là où la vie commence et s'arrête,


les amoureux s'endorment dans le sang,
La liberté est une fleur fanée,

Qui croire et comment garder les rangs ?

Tu n'es plus que vague souvenir dépassé.


© Zuc, Matthale, 2021.
Vraiment un beau duo qui donne des friddons
Merci à vous deux
Bo'ne journee
Gaby
 

Polymnie2

Maître Poète
#9
Âmes sensibles
Amoureux de la rose
si belle épanouie
qu'un rien déjà la flétrie
nos cœurs marqués
de nombreux coups d'épines...

Une profonde métaphore
vient se poser sur la liberté
que l'on veut arriver à nous
réduire à sa plus simple réflexion!
Cette essentielle à la vie
comme l'air se respire!

Je suis émue en lisant ce jour
chacun de vos mots,
vous voudrez bien m' excuser
pour ce retard,

Nous ne savions pas à quel
point notre corps réagit
sur cette valeur élimée
chaque jour de plus
en plus jusqu'où
ira la vie!

Les poètes sont d'autant
fragiles car pour écrire il
faut en avoir la liberté!

Grand merci pour ce moment
de réflexion en partage amical!

Amitiés, Poly
avec coup de cœur également!
(c'est en mettant un coup de coeur
que j'ai vu la série déjà portée)
et que je suis venue vous visiter.
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#10
Âmes sensibles
Amoureux de la rose
si belle épanouie
qu'un rien déjà la flétrie
nos cœurs marqués
de nombreux coups d'épines...

Une profonde métaphore
vient se poser sur la liberté
que l'on veut arriver à nous
réduire à sa plus simple réflexion!
Cette essentielle à la vie
comme l'air se respire!

Je suis émue en lisant ce jour
chacun de vos mots,
vous voudrez bien m' excuser
pour ce retard,

Nous ne savions pas à quel
point notre corps réagit
sur cette valeur élimée
chaque jour de plus
en plus jusqu'où
ira la vie!

Les poètes sont d'autant
fragiles car pour écrire il
faut en avoir la liberté!

Grand merci pour ce moment
de réflexion en partage amical!

Amitiés, Poly
avec coup de cœur également!
(c'est en mettant un coup de coeur
que j'ai vu la série déjà portée)
et que je suis venue vous visiter.
merci Poly
de tes si précieux commentaire