Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les histoires de cul ça pue

kinkin

Maître Poète
#1
Tous les Dimanches matin, ma voisine
Quitte son domicile au volant de sa Berline
Ou va t'elle donc de très bonne heure
Son mari boucher est déjà parti au labeur

Même parfois le Samedi elle part et rentre pour midi
Elle ne travaille pas elle finit le Vendredi
Elle rentre ses mains remplies de sacs de victuailles
Est ce un leurre avant que son homme rentre du travail

Etrange ses absences répétées, je vous le confesse
Ceci ne me regarde pas occupe toi de tes fesses
En ce Dimanche, le soleil brille je monte sur mon Vtt
Parti pour une escapade de deux heures en matinée

En forêt respirer l'air frais en pleine nature
J'arrive près d'un parking tiens deux voitures
Mais je la connais cette auto toute blanche
C'est bizarre à cette heure garée ici un Dimanche

Que vois je ma voisine, la prude de Laurence, surprise
Dans la bagnole de son amant sur lui en pleine prise
Moi pas gêné un signe la tête pour un salut matinal
Attention je ne suis pas voyeur mais poli c'est normal

Elle bascule sur le siège avant passager mais trop tard
Pas assez rapide, j'ai vu son cul blanc et ses gros nibards
Désolé les amoureux si je vous ai cassé votre coup du matin
Excusez moi pour la demie molle après avoir eu le gourdin

Je sentais qu'entre les voisins, il y avait de l'eau dans le gaz
Ce n'était plus comme le premiers jours du mariage, l'extase
Après chacun est libre de chercher un peu de réconfort ailleurs
Un pansement pour un petit cœur qui saigne et de la chaleur

Franchement elle a du être mal dans sa petite tête
En se disant, tu ne vois pas si à Thierry il le répète
T'inquiète ma belle c'est un secret motus et bouche cousue
Et comme dit l'expression les histoires de cul ça pue
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#6
Pastiche

Au bois joli, il y a des voilettes
De l'aube à pine près du gland entier


T’as pris ta botte avant le bain de paille
T’as pris ta botte avec un bain d'oser


Le soir t’y vas pour en faire l’historiette
En p’tit vélo et pour publier


T’as pris ta botte avant le bain de paille
T’as pris ta botte avec un bain d'oser


T'en publies tant, t'en as toujours dans ta hotte
Pour les poster, t’as pas dû oublier


T’as pris ta botte avant le bain de paille
T’as pris ta botte avec un bain d'oser


En revenant t’as raconté la fesse
Et sans pleurs tu n’l'as pas diluée


T’as pris ta botte avant le bain de paille
T’as pris ta botte avec un bain d'oser


Tu as mandé sans ternir la fille
Nous habituer pour prendre le relais


T’as pris ta botte avant le bain de paille
T’as pris ta botte avec un bain d'oser


Mais tu aimes mieux la raison en bon père
Au bois joli, y avaient des voilettes


T’as pris ta botte avant le bain de paille
T’as pris ta botte avec un bain d'oser
 
Dernière édition:
#11
Tous les Dimanches matin, ma voisine
Quitte son domicile au volant de sa Berline
Ou va t'elle donc de très bonne heure
Son mari boucher est déjà parti au labeur


Même parfois le Samedi elle part et rentre pour midi
Elle ne travaille pas elle finit le Vendredi
Elle rentre ses mains remplies de sacs de victuailles
Est ce un leurre avant que son homme rentre du travail


Etrange ses absences répétées, je vous le confesse
Ceci ne me regarde pas occupe toi de tes fesses
En ce Dimanche, le soleil brille je monte sur mon Vtt
Parti pour une escapade de deux heures en matinée


En forêt respirer l'air frais en pleine nature
J'arrive près d'un parking tiens deux voitures
Mais je la connais cette auto toute blanche
C'est bizarre à cette heure garée ici un Dimanche


Que vois je ma voisine, la prude de Laurence, surprise
Dans la bagnole de son amant sur lui en pleine prise
Moi pas gêné un signe la tête pour un salut matinal
Attention je ne suis pas voyeur mais poli c'est normal


Elle bascule sur le siège avant passager mais trop tard
Pas assez rapide, j'ai vu son cul blanc et ses gros nibards
Désolé les amoureux si je vous ai cassé votre coup du matin
Excusez moi pour la demie molle après avoir eu le gourdin


Je sentais qu'entre les voisins, il y avait de l'eau dans le gaz
Ce n'était plus comme le premiers jours du mariage, l'extase
Après chacun est libre de chercher un peu de réconfort ailleurs
Un pansement pour un petit cœur qui saigne et de la chaleur


Franchement elle a du être mal dans sa petite tête
En se disant, tu ne vois pas si à Thierry il le répète
T'inquiète ma belle c'est un secret motus et bouche cousue
Et comme dit l'expression les histoires de cul ça pue
Il y a longtemps un copain qui allait voir la femme d'un autre a eu une surprise. La mari est rentré, pas prévu, il s'est barré par ...le Vélux!! Mais comme c'était en appart au 3ème étage, le toit était haut. Il à dû attendre en caleçon, il faisait froid, au bout d'une heure, le mari reparti, il était tout bleu mais il a pu redescendre.