Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La source retrouvée!

yves

Maître Poète
#1
Elle coulait autrefois, nos pères nous en parlaient
Nettoyée, protégée, chacun l’entretenait
Le marcheur assoiffé, venait s’y abreuver
Car son eau débordait, pour le désaltérer.

Puis elle fut oubliée, par l’eau venue d’ailleurs
Lorsque les jours d’été, imposaient leur chaleur
Le sentier piétiné, fut très vite envahi
La source disparut, sous un bouquet d’orties.

Personne ne le savait, à part quelques anciens
Aimant le raconter, ça leur faisait du bien
Mais on les ignorait, disant : c’est du passé
Que toutes ces histoires, fallait les oublier.

Aujourd’hui dégagée, elle coulera encore
Car étant toujours là, pour le faible et le fort
Oui ! Revenons vers elle, cette source est pure !
Car l’eau venue d’ailleurs, pour nos vies est impure.

C’est la source d’en-haut, vous l’avez bien compris
Qui coule aujourd’hui, celle du Saint-Esprit
Et ne tarira pas, à tous elle dit : venez !
Ouvrez grand votre cœur, vous tous mes invités.

Je veux boire de cette eau, et le faire aujourd’hui
Source salvatrice, venant de Jésus-Christ
Elle coule maintenant, il suffit d’y aller
J’y cours en cet instant, la source est retrouvée !

www.poesie-chretienne.com

 

lebroc

Maître Poète
#2
Elle coulait autrefois, nos pères nous en parlaient
Nettoyée, protégée, chacun l’entretenait
Le marcheur assoiffé, venait s’y abreuver
Car son eau débordait, pour le désaltérer.

Puis elle fut oubliée, par l’eau venue d’ailleurs
Lorsque les jours d’été, imposaient leur chaleur
Le sentier piétiné, fut très vite envahi
La source disparut, sous un bouquet d’orties.

Personne ne le savait, à part quelques anciens
Aimant le raconter, ça leur faisait du bien
Mais on les ignorait, disant : c’est du passé
Que toutes ces histoires, fallait les oublier.

Aujourd’hui dégagée, elle coulera encore
Car étant toujours là, pour le faible et le fort
Oui ! Revenons vers elle, cette source est pure !
Car l’eau venue d’ailleurs, pour nos vies est impure.

C’est la source d’en-haut, vous l’avez bien compris
Qui coule aujourd’hui, celle du Saint-Esprit
Et ne tarira pas, à tous elle dit : venez !
Ouvrez grand votre cœur, vous tous mes invités.

Je veux boire de cette eau, et le faire aujourd’hui
Source salvatrice, venant de Jésus-Christ
Elle coule maintenant, il suffit d’y aller
J’y cours en cet instant, la source est retrouvée !

www.poesie-chretienne.com

Superbe
J'adore ce style d'écriture aux mots simples mais si bien employés
Bravo
Amitiés
 
#3
Elle coule encore et encore plus
Même ignorée, elle coulera plus
Elle étanche la soif de toute peine
Pourvu que tu y vas en âme pleine
De regrets et du désire ardent de vouloir renaître
Même si à la vue de tout le monde bizarre tu peux paraître
Elle est la source intarissable
C'est l'amour insondable
Allons tous boire de cette eau qui sanctifie et vivifie.
Jésus montre nous le chemin pour venir jusqu'à toi
Nous nous laissons complètement à toi

Léopold Agounkpé
 

yves

Maître Poète
#4
Merci à vous pour vos commentaires. C'est lors d'une randonnée que j'ai découvert une source abandonnée; ce qui m'a interpelé !
la nature est une messagère d'espoir; tendons l'oreille et ouvrons les yeux pour recevoir son enseignement.
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#5
j'ai cliqué "j'aime" bien que vous connaissez mon opinion, mais ma source à moi vient de la Terre, si je n'ai pas de dieu, la Terre est ma déesse,
je fais de mon mieux pour ne pas trop la détruire, il n'est serte pas évident, on fait partie d'un tout, et se tout que l'on appelle l'humanité est un rouleau compresseur, difficile d'aller en arrière, alors je fais de mon mieux, et je sais heureusement que la Terre à plus d'une ressource
 

yves

Maître Poète
#6
j'ai cliqué "j'aime" bien que vous connaissez mon opinion, mais ma source à moi vient de la Terre, si je n'ai pas de dieu, la Terre est ma déesse,
je fais de mon mieux pour ne pas trop la détruire, il n'est serte pas évident, on fait partie d'un tout, et se tout que l'on appelle l'humanité est un rouleau compresseur, difficile d'aller en arrière, alors je fais de mon mieux, et je sais heureusement que la Terre à plus d'une ressource[/QU

Je partage ta position sur la nature, et je suis attristé de constater qu'elle est malmenée.!