Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

A l'ombre de mes silences !

lilasys

Maître Poète
#1
A l’ombre de mes silences …


Aussi profonde soit la vie dans ses maladresses,

L’aspect du courtil se saupoudre de libres échantillons,

Ovations d’arômes, prises en bouquets de caresses,
Monde où se rallient le fusil, poudre et trublions,
Beauté de l’enfant oublié dans ses gazouillis,
Ramage en frémissements, d’un cheval à bascule,
Ecoutez la plume effacer ces éternels gargouillis,

De surprise, vocation l’ombre où plane le crépuscule,
Expression où l’homme impose un silence foi, dignité,

Maître d’un orchestre, d’un panel d’anonymes,
Entretenu par des discours intellectuels, d’indignités,
Sommes-nous les citoyens épris d’un drapeau à l’hymne ?

S’indigner par les va-nu-pieds entrechoqués de cailloux,
Intime pensée d’une sphère épuisée, brisée sous les flammes,
Léguer la haine aux leaders oligarques d’achat de canailloux,
En plein ciel, les étoiles ne clarifient plus l’humain porte lames
Nature violée a nos yeux, où sont nos pelles, pioches et râteaux ?
Ce pays qui est le nôtre, dressons la table pour les convives !
Egalité, fraternité et incommensurable liberté cerise sur gâteau,
Savoir pardonner est un luxe, pour nos aïeuls un drame rédivive.

LILASYS

téléchargement (7).jpg
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#4
A la lueur de mes mots.

Aussi légère soit mon envie en ma tendresse,

Le respect ton sourire se poudre de libres interprétations,

Humant tes saveurs, prisent en secret de paresse,
Ronde où se marient l’indocile, foudre et condition,
Beauté exaltant tes silences dans un petit fouillis,
Hommage aux frémissements du travail en majuscule,
Otez ! Otez l’enclume qui lui pèse des éternels ramollis,

La surprise a vocation de la lueur d’un beau crépuscule,
Impression où la femme dispose d’une relance en simplicité,

Mettre et orchestrer d’une manière magnanime,
L’étendue des discours officiels pleins d’indignités,
A-t-elle les moyens d’échanger les drapeaux pusillanimes ?

De changer ses faux élus, d’être choqués avec courroux,
Estime non récompensée en leur sphère, prostrée en mélodrame,
Reléguer la chaîne des leaders mécréants et jaloux,
Vers un ciel sans étoile, ils humilient les humains et déporte leurs âmes,
Nature voilée aux yeux, où sont nos belles, nos mioches et nos châteaux ?
Notre pays doit être le vôtre, redressons l’estime pour que les cons vivent !
Egal, fraternelle mais incompréhensible incapable de liberté pour vassaux,

Savoir ordonner est un luxe que vieux et dames ne veulent pas revivre.
 

lilasys

Maître Poète
#6
A la lueur de mes mots.

Aussi légère soit mon envie en ma tendresse,

Le respect ton sourire se poudre de libres interprétations,

Humant tes saveurs, prisent en secret de paresse,
Ronde où se marient l’indocile, foudre et condition,
Beauté exaltant tes silences dans un petit fouillis,
Hommage aux frémissements du travail en majuscule,
Otez ! Otez l’enclume qui lui pèse des éternels ramollis,


La surprise a vocation de la lueur d’un beau crépuscule,
Impression où la femme dispose d’une relance en simplicité,


Mettre et orchestrer d’une manière magnanime,
L’étendue des discours officiels pleins d’indignités,
A-t-elle les moyens d’échanger les drapeaux pusillanimes ?


De changer ses faux élus, d’être choqués avec courroux,
Estime non récompensée en leur sphère, prostrée en mélodrame,
Reléguer la chaîne des leaders mécréants et jaloux,
Vers un ciel sans étoile, ils humilient les humains et déporte leurs âmes,
Nature voilée aux yeux, où sont nos belles, nos mioches et nos châteaux ?
Notre pays doit être le vôtre, redressons l’estime pour que les cons vivent !
Egal, fraternelle mais incompréhensible incapable de liberté pour vassaux,

Savoir ordonner est un luxe que vieux et dames ne veulent pas revivre.
Merci Luron
Bisous
Disney-devoile-une-selection-de-cadeaux-magiques-pour-Noel-01-960x387.jpg
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#14
Léguer la haine aux leaders oligarques d’achat de canailloux,

j'en achète souvent c'est la marque de pattée préférée de mes chats ;)

un acrostiche je ne dirai pas sans accros;)
 

lilasys

Maître Poète
#15
Léguer la haine aux leaders oligarques d’achat de canailloux,

j'en achète souvent c'est la marque de pattée préférée de mes chats ;)

un acrostiche je ne dirai pas sans accros;)
Merci d'apprécier cette modeste acrostiche
J'avoue n'être pas partisane de cette formule d'écriture :p
bisous
carte-de-bonne-annee-2023-gratuite-768x545.jpg