• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

manoir

  1. O

    Nos doigts tremblent dans un lit rubané

    Mes baisers perlent dans sa chevelure Cousant sur elle un silence effréné Pendant que je la dévêts sans traîner, Qu'elle édicte au secret notre effilure... Nos doigts tremblent dans un lit rubané Pour y puiser l’aurore à tendre allure En détachant sa robe à crénelure Et ses dessous empressés...