120 Connectés
86683 Membres
272855 POEMES
Poème

Liens sponsorisés:

Auteur du poème : Concours
Date de publication : 03/11/09
Type de poème : Amour
701 lectures du poème
1 commentaire
1 vote

Retour
Ange ou Démon

 

le poème médaillé au concours :

Ange ou démon
Thème: ange ou démon

Nombre de strophes: 4 à 8
Longueur des strophes: 6 vers
Type de rimes: embrassées soit ABCCBA

Autres contraintes: 3 fautes d'orthographe maximum, soignez l'expression et la syntaxe, ne signez pas vos poèmes.
Tout poème ne respectant pas ces contraintes se verra être disqualifié.

Précision: soyez imaginatif!!

Chef de jury: Spidigonzales

est :

 

 

Nayel


Va, vole, vole, vole et caresse l’azur
Danse au plus haut du ciel
Ange aux ailes de soie,
Sur l’éther du grand Roi
Trace ta voie, Nayel
De tes plumes immortelles emperlées d’or pur

J’aimerai te rejoindre et te garder pour moi
Me noyer dans tes yeux
De topaze et d’argent
Te suivre sur les champs
Et l’Olympe des dieux
Baiser tes douces lèvres enfiévrées par l’émoi.

Mon cœur est un pétale emporté par le vent
Pleurant ton bel éclat
Qui s’enfuit si cruel
Et me laisse si frêle,
Sur la terre ici-bas
Terrassée par l’envol d’un ange au firmament.

Sur le sol, suis-je donc, comme les autres, condamnée
A l’errance éternelle
Âme au souffle brisé
Ais-je le droit d’espérer
D’avoir un jour des ailes
Pour retrouver mes rêves et mes espoirs dorés

Ange ou démon, Nayel, m’aimeras-tu quand même,
Au ciel ou sur la terre
Ou que soit ma demeure,
Oublieras-tu nos heures
Et nos amours si fières
Ou te souviendras-tu, Nayel combien, je t’aime ?

Et pourrais-tu pour moi, laisser ton auréole
Chuter d’un seul élan
Sur ma terre de sienne
Choisir mes nuits d’ébène
Plutôt que les jours blancs
D’un monde sans amour ou mon regard s’étiole.

Ô Nayel, je connais cette âme que tu possèdes
Bien trop belle pour moi,
Au plus bas de l’enfer,
Aux tréfonds de la terre,
Je m’enfuirai tout droit
Pour que jamais ton coeur ne me trouve et cède.

Vole, vole, mon ange et reste là haut.
Garde ton beau manteau,
Tes élytres d’écume
Echarpées par la brume,
Et sur le front l’arceau
Des purs enfants du ciel, dont tu es le plus beau.

 

par Légende

 

 

 


 

Ecrit par Maria-dolores- tieram le 19/11/09
et un de plus pour notre belle légende.
quelle imagination débordante!!
Elle devrait écrire un livre dans le style de conte ou le fantastique nous emporterait.

 

- Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans autorisation -
CNIL 1381013
Copyright 2007 - CREAPoemes.com - Tous droits réservés