• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Nouveaux messages de profil

Quand mes mots sont des sons que j’entends en chansons
Qui me font frissonner, moi le fils d’un vampire
Je dis à cet ami qui me lit et soupire :
« As-tu déjà lu pire ?
Ah non ? alors, dansons…
De même que la manière de peindre révèle le peintre la façon d’écrire permet la découverte profonde des sensibilités de l’écrivain il ne peut que se dévoiler il lui est impossible de se cacher derrière sa plume.
L’orgueil intellectuel peut mener à couvrir de sarcasmes l’humanité à la recherche d’un idéal étranger à l’art.
Le poète de génie arrive
à traduire les états d’âme les plus subtils et profonds d’une façon pittoresque.
L’auteur prosaïque doit écrire à froid et non dans une sorte de délire comme le poète, l’enthousiasme d’un moment ne suffit pas à créer un chef d’œuvre.
Dieu a-t-il pris le temps d’exécuter son œuvre, ne se referme t’il pas aujourd’hui dans une profonde solitude morale?.
Les gens sont pénibles ils me disent prends soin de toi.
Non mais, de quoi ils se mêlent et si je n’ai pas envie de prendre soin de moi!.
Et puis, cela se voit tant que ça que je ne prends pas soin de moi?.