• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

YAKAMAMA IV

Polymnie2

Maître Poète
#1
YAKAMAMA IV


Un long moment d’hésitation, où réflexions lui laissent comme un rayon heureux sur le visage, il ne se ravise pas mais précise :
« Je vais faire un tour de reconnaissance par mes propres moyens, juste pour me rassurer sur le destin et je vous rejoins » !
Un dernier long regard est distribué, aussi large que bon comme la main d’un semeur qui nourrit la terre !


Il glisse son bâton de berger, son ami de tout heure, entre son corps et sa ceinture lui raidissant le torse aussi droit qu’une armure !
Il respire, se décontracte, et fait, un, deux appels de pieds, et le voilà aspiré dans l’éther. Il file rapide comme un oiseau dans le ciel. Il voyage là-haut comme ferait un avion en pèlerinage, en en flèche chandelle sous les nuages.
Une sensation indescriptible jamais vécue. Un doux zéphire plus léger que celui d’une abeille l’accompagne, il se sent dirigé, n’est plus maître de lui. Il trouve cet essai magnifique habité de liberté dans la liberté elle-même !
Il veut se rendre compte du paysage et aperçoit un mont parmi d’autres monts. Il est attiré par le premier, et comme par mystère, il est aiguillé vers lui. Il perd de l’altitude, et se retrouve comme par magie, debout sur les deux pieds au sommet du Mont Thabor


Ivre de solitude, il se sent bien petit là-haut, le regard plongeant sur le désert ! Immensité ouverte aux quatre vents, et son Âme en méditation délibère. Il pense tout fort les paroles qui lui ont été lâchées ! ceci lui apporte belle sérénité :
« Non, je ne suis pas magicien mais je suis quand même surpris de constater que dès que j’ai une pensée elle est réalisée ! Mon besoin d’évasion pour mieux connaître la vie m’amène ici.
Me voilà entre nuages encore bleus et un sol qui ne finit pas de s’étirer ».


Fatigué de cette expérience, il décide de passer Sa nuit ici.
En ce soir de pleine lune, il est en visite intime, et pour la première fois l’occupent des sensations étranges. Une harmonie d’énergie spectaculaire l’habite et l’épouse en son for-intérieur comme s’il était prédestiné à la recevoir.
Un moment privilégié laisse son cœur en pensée divine, il ferme les yeux comme pour la préserver.


Dans le sommeil des mots, message d’Ecriture
Pour apaiser l’humain, livrant dès sa venue
Ô belle nuit toute éclairée
Tel un flambeau l’aura du ciel veille là-haut,
Tu nous saisis la nuit au repos notre Esprit !

Jojo et poly

Nous sommes deux sur ces pages, ne l'omettez pas!
Je ne serai jamais soliste, mais multiprise!


/... à suivre sur page 5 à venir​
 
Dernière édition: