• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Une seconde qui ne s'oubli pas

#1
J'aime fouler un tapis de fleurs qui rappelle
Le plaisir divin d'une attrayante découverte
Toutes ces joies qui ont coloré l'or des rêves La chaleur de ces êtres, ces coeurs grands comme la mer
Qui embrassent par leurs lèvres incendiaires chantent passionnés l'amour près des rivières
un fleuron d'un art suspendu dans le parfum de l'air
Pour invoquer un souvenir rougi sous un feu de lumière
Et l'amour tendre prélasser sur une plage de miel
Que mon coeur poète fredonne des chemins de mer
Pour libérer des joies écloses au-delà des frontières.
Et recouvrir mon jardin secret en fleurs de sel.
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
s'il n'y avait pas eu l'évocation de la mer dans ton joli poème,
je t'aurai collé la vidéo du générique de la petite maison dans la prairie avec le petite qui coure et roule dans la prairie en fleure
 
#3
s'il n'y avait pas eu l'évocation de la mer dans ton joli poème,
je t'aurai collé la vidéo du générique de la petite maison dans la prairie avec le petite qui coure et roule dans la prairie en fleure
Oh bah c'est malin, je l'ai dans la tête maintenant le générique !
Tin tin tin, tin tin tin tin tin !!!