• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Une ombre

#1
Une ombre

La lumière n'était qu'une ombre
De sa grâce et de son toucher
Aussi beau qu'un astre au coucher
Sème une larme à peine sombre ;

Dans cet arôme éclos, sans nombre
À l'heure où vient s'effaroucher
Le jour d'une être sous-coucher
D'un ange enfin la belle sombre ;

Dans l'éternel silence orange
D'un autre crépuscule étrange
Je la respire et je m'endors,

Dans les bras d'une heure hélas
Trop courte en ce jeu d'amour, las
J'aime son souffle ocre ses ors...

Daniel Beau le poète rêveur
21 avril 2017
Inknotpad
Google Chrome
17:20

Le jour d'une être sous-coucher
d'une être ( par le fait en l'occurrence être dans le vers devient un hapax) est volontaire comme l'on dirait une enfant littérairement bien sûr il en serait une faute en français courant.

Faux sonnet marotique en octosyllabe construit à partir de vers en ennéasyllabe et décasyllabes avec simple ou double apocope pour arriver aux octosyllabes.