• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

une l'arme

angel44

Maître Poète
#1
Je suis celui qui murmure l'espoir au plus désespéré,
suis qui chaque jour peux vous réconforté,
Mais je suis celui qui chaque jour se regarde pleuré dans son miroir...
Car je ne comprend guère que la clarté du noir,
Es le monde qui m'entour...?
Je ne peux trouver l'amour,
suis qui peint chaque jour un bout de son âme en sombre,
celui qui pleur en regardant son ombre,
Je suis un mec bien?
celui qui ne regarde pas le lendemain,
Pour mieux oublier ce que je peux être,

celui qui regarde les oiseaux,
Les regarde s'envoler sans un mot,
celui à un sourire esquisser,
Mais ne cesse de pleuré,
celui a une aura merveilleuse,
Mais ses yeux son vide : il n'est pas heureux ,
celui voit tous en noir,
Mais dans ses larmes lui reste une lueur d'espoir,
celui qui ne veut pas qu'on le réconforte pour son bonheur,
celui veut la vérité et finir ses journée dans la vérité de l'horreur,
Ses amis s'en vont les uns après les autre,
Mais celui c'est enfermé dans ce cloître.
celui aurait voulu chanter son désespoir,
Mais la folie s'empare lentement de sa mémoire,

Que dire de plus sur se quil a fait de sa vie une tragédie,
Tous sa pour se qui n'aurais jamais être une parfaite harmonie.
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#2
"Je suis celui qui murmure l'espoir au plus désespéré,
suis qui chaque jour peux vous réconforter,
Mais je suis celui qui chaque jour se regarde pleurer dans son miroir...
Car je ne comprends guère que la clarté du noir,
Es le monde qui m'entoure...?
Je ne peux trouver l'amour,
suis qui peint chaque jour un bout de son âme en sombre,
celui qui pleure en regardant son ombre,
Je suis un mec bien?
celui qui ne regarde pas le lendemain,
Pour mieux oublier ce que je peux être,

celui qui regarde les oiseaux,
Les regardes s'envoler sans un mot,
celui à un sourire esquissé,
Mais ne cesse de pleurer,
celui a une aura merveilleuse,
Mais ses yeux sont vides : il n'est pas heureux ,
celui voit tout en noir,
Mais dans ses larmes lui reste une lueur d'espoir,
celui qui ne veut pas qu'on le réconforte pour son bonheur,
celui veut la vérité et finir ses journée dans la vérité de l'horreur,
Ses amis s'en vont les uns après les autres,
Mais celui c'est enfermé dans ce cloître.
celui aurait voulu chanter son désespoir,
Mais la folie s'empare lentement de sa mémoire,

Que dire de plus sur ce qu'il a fait de sa vie une tragédie,
Tous ça pour ce qui n'aurais jamais être une parfaite harmonie."

Superbe poème et talentueux, je me suis permis de corriger les fautes, pour le rehausser.
Amitiés, Matthale
 
Dernière édition:
#3
Il est magnifique. C'est fou ce que le coeur d'un homme peut contenir comme sensibilité. Vraiment beau.

Amitiés