• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un simple choix

#1
Un simple choix peut complétement changer le cours de votre vie, la question est , à partir de quand ne peut-on plus rectifier quoi que ce soit ?
A 50 ans, notre vie est déjà faite, les enfants sont partis de la maison et nos crédits sont pour la plupart bien clos, les problèmes de santé de l'âge,
l'arthrite, le diabète, le cholestérol, la cataracte, les maux d'yeux et ceux du dos, tous nous font adopter un discours de "vieux" périmés pourtant,
sommes-nous vraiment foutus ? On se dit dépendants des docteurs, d'un système qui nous a eu et qu'on ne peut modifier car comment pourrions-nous refaire le monde ?
On est trop vieux et puis ces idées sont celles des révolutionnaires, des jeunes qui rentrent dans la vie active et qui ne veulent pas aller bosser pour contribuer aux retraites de leur grands-parents qui se sont abimés toute leur vie pour une retraire de misère, eux qui mériteraient davantage d'attention, voilà que ces jeunes passent leur temps à développer de nouvelles MST et à faire usages des drogues les plus folles pour trouver quelques divertissements, eux qui sont loin d'être dans la réalité, celle de la vie, celle dans laquelle, nous au-delà de nos 50 ans, nous nous perpétuons à dire à nos enfants et qu'ils n'écoutent pas.
C'est un cycle, ils font ce que nous avons fait à leur âge et rien de nouveau ne pourrait subvenir quant à ce qu'ils feront dans leur vie, excepté se soumettre par un calme que l'on apprend avec l'expérience des années et qui prouve que nous ne sommes pas si mal après 50 ans passés et que les enfants, au final les nôtres sont et restent des ingrats et perpétuels adolescent en crise.
La soumission, ce choix que l'on porte dans nos coeurs comme un signe de notre raison, de cette sagesse qui nous caractérise tant, voilà un geste magnifique de notre part pour nous faire vivre tout un chacun dans la plus honorable des dignités, tout le monde à la même échelle, dans la plus grave des démesures !
Je crois que 99 % des gens n'ont plus aucun sens encore actif, ni l'ouie ni l'odorat ni la vue, ni le toucher et allons également dans celui de la refléxion car autrement,
ils verraient ce que je vois, ce que d'autres voient et arrêteraient de se soumettre en faisant des enfants, en achetant des voitures, en faisant des crédits, en perpétuant les mêmes shémas à leur enfants comme quoi il faut qu'ils aient des diplômes pour trouver un emploi et au lieu de les aider, les soutenir ce qu'ils s'étaient jurés à leur naissance, ne font plus que de chercher une contre offensive à chaque chose que leur enfant fait comme s'il s'agissait d'un rapport de force pour le bien de leur enfant qui ferait constamment les mauvais choix.
La vérité, c'est qu'il n'y a pas d'âge pour évoluer et aller au-delà de ses limites, de continuer à chevaucher à travers les prairies pour combattre ce qui nous emprisonne et nous empêche de vivre.
Ceci étant très imagé comme pour le ton sarcastique et autre du texte, il faut préciser que les choses sont de plus en plus précises en ce moment et celles ci sont les fameux compteurs linky qu'il faut impérativement éviter, chercher le contact avec l'association Robin des toits afin d'éviter de tomber dans le panneau et qu'il soit trop tard pour vous et surtout vos enfants qui paieront votre faute.
à la prochaine