• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Un homme poli tique

jeanmibol

Maître Poète
#1
Puisqu’a reçu Dudule une éducation
Qui l’a bâti honnête en type poli, tique
Quand il apprend que stupre et fornication
Est couramment le lot de l’homme politique.

Dudule est mon cousin qui s’appelle Lucien
Mais qui ressemble au chien qu’on prénomme Dudule
Et n’ayant pas été né d’un magicien
Il ne croit pas du tout qu’il est un incrédule.

Bien sûr qu’il a une tête de labrador
Et que les mains voudraient bien lui jeter du sucre
Mais il regarde plus haut si c’est un bras d’or
Qui le tente à venir jouer un jeu de lucre.

La mère de Dudule eut la vocation
D’être appelée à la vertu jésuitique
Qu’elle transmit malgré la provocation
Du tragique hérétique empâté de critique.

La lumière éclaira la pensée de Lucien
Qui rayonna de son front au profond de l’âme
En concordance avec le cœur pur de l’Ancien
Qui ne se vautra pas dans la conduite infâme.

Mon cousin ne sait rien du voile ou du tchador
Mais il se tient droit comme un I sans sa casquette ;
Il se couche près de son chien quand son chat dort
Et jamais pond sa poule un œuf d’or et caquète.

Son père lui a dit Dudule : Marche droit
Et dégraisse ton cœur qui alourdit ta gauche
Soucie-toi de ta foi, porte la croix du Roi
Qui se redresse à temps quand la jambe le fauche.

Mon bon cousin Lucien est un type épatant
Solide comme un roc, un magma granitique
On dit qu’il est peut-être un peu typé, pas tant
Que ce fil de lin blanc, ce Fil long politique.