• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Tuteurés par automobile et téléphone

jeanmibol

Maître Poète
#1
Il semblerait que ce ne fût pas un faux char
Cette mobile auto blindée
Conduite assurément par un blafard chauffard
Qui obtint la tienne scindée
En deux égales parts ravissant tes enfants
Ayant le même argent de poche
Qui se moquent de ta bagnole oui ils sont fans
D’un téléphone pas trop moche

Et les voici aussi ces chéris dépendants
D’un outil sans fil à la patte
Qui font se goberger bien des ridés pendant
Que sourit le naturopathe
Enfermant dans un grand sac enfants et parents
Victimes de la maladie
Surgie sur le vouloir des pouvoirs apparents
Et qui esprit-cœur irradie.

Les téléphonisés et les bagnolisés
Peinent à se rendre sur place
Par une marche à pied car ils sont enlisés
Dans la ouate et leur âme enlace
Baisers effleurements au virtuel contact
Basé sur la reine interface
Qui ne demande pas quelque approche avec tact
Autant de profil que de face

L’éloignement met à distance le virus
Sautant dessus plus qu’une puce
La mauvaise haleine et la lutte à la Pyrrhus
Quand panse son gland le prépuce
Mais aimer sans oser est le réel danger
De ne surfer que sur une onde
Qui n’atteindra pas les murs et les rues d'Angers
Où un garçon sonde une blonde.
 
Dernière édition: