• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Tours en Tours

Polymnie2

Maître Poète
#1

1515666833787.png

Trop petite pour mes détails, mon manège est deux fois plus grand sur original!
tourne.......tourne.....

Tours en Tours

Le bonheur est comparé au manège comme le manège à la vie.
Dans la douceur de ses envolées, il peut perdurer des tours et des
tours comme il ne peut durer qu’un tour!


Après les chevaux de bois, d’autres manèges prennent le relais!
Dans la vitesse de leurs grandes embardées couronnées de bonheur
les risques avec l’angoisse, la peur, les cris, l’incertitude!

Tout s’arrête – l’être avance en somnambule!
_____

Bonheur, Toi beau manège,
Attire, enflamme cajoleur
Fait de feux de couleurs.
En douceur noir s’allège
Veilleur en trame parfois.
Sur carrosses et chevaux de bois
Frémit, sourit le paradis.
Les tours avancent doucement,
Magnifique le mouvement
Chante manège l’aria de jadis!
Quand subitement se précipite son allure,
Craintive l’émotion se crie que l’écho mesure!
C’est alors dans l’âme le chaos et la tumulte!
Pâle devient le féérique! Tout chavire, tout culbute
Dans les cercles infernaux disparaît le jeu des feux,
Le voile de l’infini éteint le regard des yeux
Emporté quoiqu’il arrive dans les rêves-songeries.
Musique cascade ses notes, elle égrène l’allégorie,
Freine la course du manège
Rondeau s’arrête.
Silence en tête!
Reprend sa ritournelle
Tout en douceur émerge
Un seul ton, un virtuel

Le pastel couleur prunelle!

Polymnie, ce 11 janvier 2018​

Ecrit en 2000





 

Pièces jointes

Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#2
Coucou Poly....j’ai attrapé le pompon....j’ai droit à un nouveau tour de bonheur ?...
Le manège de l’existence ne tourne pas très rond il est comme notre bonne vieille terre...
Je me demande avec anxiété si j’accepterais de refaire le tour que m’a offert ma vie...
Il est bien rythmé ton poème Poly il tourne rond lui..,
Bises
Maurice
 

Polymnie2

Maître Poète
#3
C'est la vie que j'ai racontée!
ses douleurs que l'on surmonte,
De l'ivoire elle vire à l'ébène!
Personne au mouroir,
elle vit en secret la neige!
Qui fond, se désagrège
Pour ne laisser que son voile!
Se sortir de sa grêle
changer d'atmosphère
celle qui te saigne
mais ne doit pas tomber sur les autres!
Ne reste que le regard
qui prie l'éclair d'une aumône,
qui prend le reflet d'une larme,
Mais qui ne pleure plus!
Les pleures de la vie sont utiles à tous
Ils arrosent leur jardin:
Larmes de l'Âme !
larme d'Amour!

Alors pour sourire,
Ma nièce (que j'ai adoptée avec son frère),
était chez nous, sur un premier manège pour elle,
Seule sur le manège, le tireur sur le pompon
lui caressait le visage, elle ne le prenait jamais,
lorsque nous lui avons expliqué ce "tatouage"
elle se vengeait, en le tirant toujours vers elle
dès son entrée!

Merci Maurice,
Bises, Poly
 
Dernière édition:

Polymnie2

Maître Poète
#5
Grand merci Kinkin, c'est du passé
qui change mon regard!
Un impossible à percer, mais loin du nocif
pour le présent il est ici!
Amicalement, Poly
 
Dernière édition:
#13
On dirait que c'est le manège de la vie qui est bien représenté.
Amitiés,Prosateur
Exactement, car un manège tourne
avec beaucoup de monde dessus-autour!
et la musique suit son mouvement!

c'est l'ambiance de la vie!
c'est l'ambiance du frais bonheur
et ses craintes, et ses douleurs!
c'est la vie avec les yeux grands ouverts!

Merci Prosateur,
Amitiés, Polymnie2