• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Te souviens-tu : Es-tu capable de venir chez ton ami, bon !

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#1
Es-tu capable de venir chez ton ami, bon !

Rêvasser sans pleurs, sans détours pour l’instant,
C’est le derrière de cette salade Niçoise,
Poli, ce village en dévers séduit les gens,
Ma grande Toulousaine, tu n’es pas Roqueroise.

Découvrir les toitures, déposer les fardeaux,
Coule fontaine, fermé est le café,
Reste le verre chez Pat, c’n’est pas de trop,
Même si le gendarme rie, il surveille les feux follets.

Ma soeur dévale donc l'Estéron,
Sans servitude, ce village doucement se meurt,
En faux, en cette bourgade surchauffée, rien ne tourne rond,
Même du soleil, les rayons en pleurent.

Les âmes s’en vont de cette contrée
Ecoeurés ! Restaurée St Arige les salue,
Un point, c’est tout, qui sera le dernier,
Petit bureau postal resteras-tu ? Peu en témoignent... Forte du rire...

Heureusement, la nature est présente,
En ce moment surprenante de couleur,
Ou les arômes de l’automne sentent,
Pour enlever un p’tit peu de douleur.

Faisons fi des mauvais dirigeants,
Restons optimiste pour un plus bel avenir,
Pour qu'ainsi vous dirigeant,

Vous passiez de bons loisirs.