• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Te rappelles-tu?

thesmile

Maître Poète
#1
Dans la série : "A qui l'a-t-elle écrit?"


"Te rappelles-tu? Les mots qui me décrivent, mon sale caractère, le fait qu'étrangement ce sont mes êtres chers qui s'en prennent plein la tête bien à tort, abusivement par moment?

Te souviens-tu?? Lorsque j'écris que je me dois de préserver les autres de moi, que lorsque quelqu'un s'approche de trop près, il finit par s'enfuir et que c'est quasiment comme cela à chaque fois...

Je sais oui, je sais que tes yeux n'ont point finis de parcourir et je respecte cela, puis faut dire que je n'aime pas forcer la main ou...l'âme...bref...

Je me rappelles de ce que je disais sur l'exigence que j'ai envers mes êtres chers et envers moi-même; j'ai conscience que c'est un défaut limite un TOC en moi, c'est tellement étrange!

Tu sais, je crois que j'ai peur.

De quoi tu me demanderas?? Hé bien, c'est très dur à expliquer, et rien que de vouloir essayer je sens que j'ai chaud vers les yeux si tu vois ce que je veux dire...J'ai peur oui, d'un panel de sensations, de sentiments, j'ai peur de blesser, peur aussi de l'abandon, tu te souviens, j'en ai déjà parler de ça aussi et pas que...bref...Lis-moi et relis-moi encore et encore, si tu en as envie, si tu veux vraiment me percer, prends tout le temps que tu voudras, si tu le veux uniquement.

A l'usure, tu verras si tu souhaites ou non te préserver et rester loin de moi...Tu te rapelles "Attention virus", y'en a qui ont à priori ressenti cela; et toi??

Seul le temps le dira...

Dans les méandres de mes écrits, il y a pour les yeux qui savent déceler matière à...

...

Lis-moi ou pas...adhère ou pas...en espérant que tu ne deviennes pas "fan" et tu sais bien pourquoi et puis : écris, écris et surtout, je t'en prie : écris-moi!! "


The Smile

 

AnnaVart

Maître Poète
#3
La peur est partout, sans exception
Mais il faut avancer malgré tout...
Viendra le temps quand tout sera dévoilé
Et tu regarderas ailleurs en écartant ton chagrin...
Merci pour cette lettre émouvante...
Bisous... AnnaVart