• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Souvenir d'un parfum de grange

#1
Souvenir d'un parfum de grange.

Il n'est que le soupçon de ce tendre mensonge,
Se brisant lentement sur le plafond du ciel,
Se voulant savoureux comme l'étrange songe
De sa toute beauté d'un air indiciel,

Quand de cet océan d'une grâce infinie
Par l'oscillation de son corps d'hélium
Il laisse s'échapper l'odeur indéfinie
De l'ample souvenir d'un matin d'opium,

Je comprends de l'azur son destin si fragile
Et respire indiscret un long mois de printemps
Sur son futur demain d'un avenir vagile
Et revois ce dessin en délaissant le temps,

Et puis tout me revient, crépusculaire grange
Les gestes de juillet, les oiseaux, et les chats
En des guerres d'un sou sur des blés qu'on engrange
Et l'ombre de la nuit, au fond de tes bachats,

La récréation a sonné pour la belle
Qui sûrement là-bas nous attend sur un lit
De paille tout au fond de cette carabelle
Qu'avec simplicité verrons sur ce châlit,

Aujourd'hui c'est l'hiver ne reste que le lierre
Sur ton ventre géant et le foin d'un été
Qui d'un autre parfum exhume sur la pierre
Le souvenir d'hier et mon rire hébété,

Et puis tout me revient, crépusculaire grange
Et respire indiscret un long mois de printemps
D'avoir fermé les yeux, en redevenant l'ange
Qui sommeillait en moi depuis bien trop longtemps...

Daniel beau le poète rêveur
28 février 2018
Inknotpad
Google Chrome
18:08
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#2
Belle grange.

Juste pour faire des mots.

Ce qui me dérange, comme c’est étrange cette frange d’orange que j’avais dans ma grange.