• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Sont-ce t'ils parfumés, ses dessous,

#1
Sont-ce t'ils parfumés, ses dessous,

Sont-ce t'ils parfumés, d'un musc aérien,
D'arôme, d'organza ; quand la chère frivole
Les revêt tout de blanc au rouge d'une obole
De suaire se meut muette alors ma main ;

Ce charme comme son mythe grégorien
Fascine le sensuel, et tour à tour s'envole
De ce corps qui les vêt un luxueux symbole,
S'émane ce désirs dont aucun ne sait rien,

Et ce choix aussi beau, que sa stature fine
S'en fait, de sa couleur, quand s'allonge divine
Sa cuisse devant moi, cet atout de beauté,

Parlez moi, fins dessous, de porte-jarretelles,
Ô guêpière, d'orgueil, soutenant ces bretelles,
Dont je serais l'amant de cette primauté...

Daniel Beau le poète rêveur
13 mars 2018
Inknotpad
Google Chrome
16:12