• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Sonnet pour un soir de Janvier...

iboujo

Maître Poète
#1
Souffletè par la bise, au vent de la misère,
Accablé de froidure, un soir de Janvier,
Un putois au village en quête de grenier,
Il faut se préserver de la saison amère !

A la Saint Lucien ,on redit son rosaire,
Pour protéger bien mieux son amour casanier,
C' est le temps du repos du brave jardinier,
Il neige à volonté ,son champ est en jachère.

Désert de nos jardins silence des taillis,
Plus un seul chant d'oiseau, plus même un gazouillis,
Des dentelles de givre , O ! temps de la détresse!

La région tombe alors dans un profond sommeil,
A L ,horizon pourtant , une vague promesse ,
Au- dessus des forêts, un nuage vermeil........!
 

Cortisone

Maître Poète
#2
Souffletè par la bise, au vent de la misère,
Accablé de froidure, un soir de Janvier,
Un putois au village en quête de grenier,
Il faut se préserver de la saison amère !

A la Saint Lucien ,on redit son rosaire,
Pour protéger bien mieux son amour casanier,
C' est le temps du repos du brave jardinier,
Il neige à volonté ,son champ est en jachère.

Désert de nos jardins silence des taillis,
Plus un seul chant d'oiseau, plus même un gazouillis,
Des dentelles de givre , O ! temps de la détresse!

La région tombe alors dans un profond sommeil,
A L ,horizon pourtant , une vague promesse ,
Au- dessus des forêts, un nuage vermeil........!
Merci jj pour ce sonnet
Amicalement
Gaby
 

Polymnie2

Maître Poète
#4
Tu vois déjà ce janvier
nous tendre une froide main
je sais que chez toi
la neige n'est pas loin,
que la saison des êtres
patiente un nouvel hiver!
Alors que je taille les thuyas
qui prennent leur envol
si beaux, pour mieux mourir
si je nourris pas leurs sèves!
Ici dehors il fait si beau,
mais dedans c'est l'envers du décor,
il fait si froid!!!
Je sais que tu sais ce visage
à double face, je sais comme toi,
que l'hiver est utile malgré sa tristesse!

Tes pensées en tes mots
sonnent fort en mon âme!
Bise ma jojo, Poly