• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Sommeil.

#1
Sommeil.

Je ne sais de saison que l'ombre d'un parfum ;
Mais en est un plus doux, que la rose divine
À l'heure de ses mois, né d'une odeur mutine
Sur ton front déposée en nuages de thym,

L'automne d'un désir court l'ombre du matin,
Faisant la forêt d'émail, quand l'aurore est divine
Sur ses cahiers tout blanc où l'ode d'églantine
Suit le miroir des mots, au présage satin ;

Novembre fait frémir sur ton cœur une image
Qui brille dans mes yeux, comme le paysage
Cultivé d'une nuit sur ton ruisseau vermeil,

Je dessine ton corps, quand reluit son étoile
La beauté, le reflet, et l'azur de sa toile,
Tout semble ce val, observant ton sommeil....

Daniel Beau le poète rêveur
11 février 2020
Inknotpad
Google Chrome
19:27
 
#3
Sommeil.

Je ne sais de saison que l'ombre d'un parfum ;
Mais en est un plus doux, que la rose divine
À l'heure de ses mois, né d'une odeur mutine
Sur ton front déposée en nuages de thym,

L'automne d'un désir court l'ombre du matin,
Faisant la forêt d'émail, quand l'aurore est divine
Sur ses cahiers tout blanc où l'ode d'églantine
Suit le miroir des mots, au présage satin ;

Novembre fait frémir sur ton cœur une image
Qui brille dans mes yeux, comme le paysage
Cultivé d'une nuit sur ton ruisseau vermeil,

Je dessine ton corps, quand reluit son étoile
La beauté, le reflet, et l'azur de sa toile,
Tout semble ce val, observant ton sommeil....

Daniel Beau le poète rêveur
11 février 2020
Inknotpad
Google Chrome
19:27
Ce poème émerveille!Félicitation Daniel!bises Beatrice