• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Si là-bas j'existais

#1
Je me faisais petite
On ne me voyait pas
Comme un fantôme
J’allais, venais
À mon bon plaisir

Je ne faisais de bruit
J’errais dans mon monde
En pantoufle, en chausson
Pour ne pas éveiller
L’ordinaire, l’habitude

La nuit était mon royaume
Où je partais sans permission.
Je tassais tous mes jouets
Pour dégager la piste
et décoller enfin
Loin du quotidien

Mes yeux étoilés
Traçaient mon chemin
Chaque traverse
Éclairait mon destin

Au matin, j’atterrissais
Sur ma planète bleue
Je l’habillais d’étranges lunes
Dans l’anonymat le plus secret.

Avec regret je la quittais,
Pour mon autre réalité
Quelques instants,
Quelques heures,
La tête dans les nuages
Pour voir ce qu’il y a ailleurs
Pour voir si ailleurs, j’existais.
 
Dernière édition:
#2
Je me faisais petite
On ne me voyait pas
Comme un fantôme
J’allais, venais
À mon bon plaisir

Je ne faisais de bruit
J’errais dans mon monde
En pantoufle, en chausson
Pour ne pas éveiller
L’ordinaire, l’habitude

La nuit était mon royaume
Où je partais sans permission.
Je tassais tous mes jouets
Pour dégager la piste
et décoller enfin
Au pays des rêves

Mes yeux étoilés
Traçaient mon chemin
Chaque traverse
Éclairait mon destin

Au matin, j’atterrissais
Sur ma planète bleue
Je l’habillais d’étranges lunes
Dans l’anonymat le plus secret.

Avec regret je la quittais,
Pour mon autre réalité
Quelques instants,
Quelques heures,
La tête dans les nuages
Pour voir ce qu’il y a ailleurs
Pour voir si ailleurs, j’existe.
J'adore ton poème fée de blé, "ne pas éveiller l'ordinaire" c très beau;;;