• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Si je n'étais pas assez bon.

simlecteur

Maître Poète
#1
Si je n'étais pas assez bon,
Vois-tu, tu devais me le dire.
J'ai l'habitude du pardon
Comme toi celle du sourire.

L'amant a dans son cœur le ciel :
Mais, s'il y passe des nuées,
Les heures d'amour éternel
En sont parfois diminuées.

J'aurais tâché d'être meilleur,
Et, sans en rien faire paraître,
J'aurais prolongé mon bonheur
Et ton bonheur aussi, peut-être.

Albert Mérat. (1840-1909)
 
#5
Si je n'étais pas assez bon,
Vois-tu, tu devais me le dire.
J'ai l'habitude du pardon
Comme toi celle du sourire.

L'amant a dans son cœur le ciel :
Mais, s'il y passe des nuées,
Les heures d'amour éternel
En sont parfois diminuées.

J'aurais tâché d'être meilleur,
Et, sans en rien faire paraître,
J'aurais prolongé mon bonheur
Et ton bonheur aussi, peut-être.

Albert Mérat. (1840-1909)
Joli texte d'un poète ami de Verlaine et qui se disputa avec Rimbaud. Il devait figurer sur le tableau de Fantin-Latour mais il refusa du fait de la présence sur la toile de Rimbaud, et fut remplacé par le peintre, après un repentir, par une nature morte.
 

simlecteur

Maître Poète
#8
Une beauté ce poème.
Merci de l'avoir fait partagé, c'est toujours un plaisir de relire ces auteurs connus.

Amitiés
Merci, belle journée à toi.
Un texte qui me touche particulièrement bravo amicalement KInkin
Merci, content qu'il te plaise, bon WE.
beau partage que tu nous fait connaitre
amicalement
carlame
Merci, de rien, de beaux poèmes sont fait pour partager. Amitiés.
Beau partage apprécié
Merci
Amitiés
Merci. Belle journée.
Tu es très bon rassure toi merci pour ce magnifique partage...
Mon amitié
Momo
Mdr...c'est Albert qui parle et non simlecteur. Merci de la visite et bon WE.
 

Philaly

Maître Poète
#10
Superbe.
La franchise, avec la délicatesse du coeur, aurait eu du bon, elle aurait été constructive, perfectible !!!
merci de m'avoir donné à lire ce magnifique texte.
Philaly
 
#11
Superbe.
La franchise, avec la délicatesse du coeur, aurait eu du bon, elle aurait été constructive, perfectible !!!
merci de m'avoir donné à lire ce magnifique texte.
Philaly
Merci, une belle découverte récente qui me parle donc je le partage, en quoi, il y avait de sacrés pointures qui me permet de réapprendre l'humidité...lol