• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Question sur la création de vos poèmes

Loli Kasumi

Maître Poète
#41
C'est une question plutôt intéressante, qu'on m'a posé plus d'une fois!
De toute évidence, je pense que mon inspiration vient de la vie de tous les jours, en particulier sur le plan relationnel avec une personne qui m'est chère, qui, je pense, compte plus pour moi que je ne compte pour elle... Écrire m'a toujours permis de m'exprimer face à des situations difficiles, ou alors m'exprimer sur ce que je vois, ce que j'ai ressenti face à une situation. La musique m'aide aussi parfois.
Aussi, je continue sur le plan relationnel, je cherche à coucher sur papier tous les moments passés avec cette personne, car, pour moi, le rythme du temps est trop rapide, je veux toujours garder des mémoires, des souvenirs, donc je les écris, ou les poétise...
Pour ce qui est du support, j'écris sur un petit cahier une première version de mon poème, un brouillon. Ensuite, je le recopie sur un autre petit cahier, mais au propre, car je le garde toujours sur moi, comme un bagage. Il peut m'arriver d'utiliser un traitement de texte sur portable quand je n'ai pas mon brouillon sous la main, mais je privilégie le papier...
J'ai moi aussi eu une période où j'écrivais, il y a quelques années, puis eu un long temps où je n'ai plus écrit. En réalité, cela fait depuis décembre 2015 que j'ai vraiment recommencé. Et je remarque aussi, comme vous, @beck312, que mon style d'écriture a énormément changé, autant sur les émotions que sur le vocabulaire employé...
Finalement, je pense que ma source d'inspiration actuelle n'est autre que Lui...
Loli 2016-04-21 15.04.54.jpg
 

Phaedra

Maître Poète
#42
il est intéressant de voir toutes les motivations qui font naître tout autant de textes.
Il y a presque autant de motivations que d'individus, chacun est sensible face à ses propres démons ou bonheur.

Pour ma part j'écris pat mélancolie, tristesse d'être de ce monde, il m'est nécessaire d'être ailleurs ici
l'antiquité, la mythologie, les rêves, l'astronomie sont tout autant de monde où je m'y sens mieux.
Vivre m'est douloureux mais mourir l'est tout autant, voila l'équation que l'écriture me permet à demie mesure de résoudre
 
#44
Ça fait du bien d'écrire ! au lieu de pleurer au lit
Je suis ravie d'être avec vous
Comme a dit mon frère .....Continu d'écrire ma soeur
Je suis ravie aussi parce qu'il est un homme adoré par tous
Il est plein d'humour ,
Je dis il est parce que je peux pas dire ""il était""
Putain j'en ai perdu des êtres chers ....Mais là je me sens abandonner
Ce qui m'a le plus ému à son enterrement est la présence de tous ses élèves
Sacré prof va ! ..................:oops:
Lola, je comprends
mais ne sois pas triste, c'est facile à dire je sais
je comprends que tu te sens abandonnée
mais pense aux bons souvenirs

courage Lola
 

lilasys

Maître Poète
#45
Lola, je comprends
mais ne sois pas triste, c'est facile à dire je sais
je comprends que tu te sens abandonnée
mais pense aux bons souvenirs

courage Lola
IL ÉTAIT TOUT POUR MOI ...Il m'est difficile de le savoir froid
c'est terrible ....

Il m'emporte la nuit dans nos rêves d'enfants
Je vole ,je vole au delà des nuages
sa main ne quitte la mienne comme d'antan
je me noie de ses larmes sur son visage ......
 

Raymond3

Maître Poète
#46
J'ai aimé lire,, vagabonder, mes mots , sensuels ,coquins, étonnent parfois avec humour et fantaisies et beaucoup de réflexions. Au retour sur la terre, j'ai vécu dans la compagnie des chèvres, la dureté de la tâche m'a contraint à un contrat pour une organisation internationale, en missions humanitaires autour du lac Victoria terrains de vaste misères et de conflits. Dans une pièce pour tout décor de vie un lit picot une table et tabouret, quelques bibelots j'ai lancé ma première prose, mes poèmes sont aussi ma vie que le vent vous livre ici amis (es) poètes en miroir de l'âme.
Quand s’amarre le temps

C’était un besoin essentiel.

» Ah! Te tenir de mes deux mains!
Lors je pouvais t’amener loin
Faire avec toi un long chemin,
Tu m’offrirais un autre monde
Nous chanterons sur toutes ondes
L’un, l’autre, tous ferions la ronde!

Il est parti en solitaire
Ce solitaire que Dieu a fait
Pour décharger son lourd bagage
Fait de souvenirs sur la terre,
De passé sont tous ses effets.

Il l’a dessiné toute nue
Cette vie qu’il envisageait
Sans ancre, sans bafouer
Ivre de ciel qui vogue au large
Il respirait enfin heureux

Glissant léger sur son bateau.
 

lilasys

Maître Poète
#47
J'ai aimé lire,, vagabonder, mes mots , sensuels ,coquins, étonnent parfois avec humour et fantaisies et beaucoup de réflexions. Au retour sur la terre, j'ai vécu dans la compagnie des chèvres, la dureté de la tâche m'a contraint à un contrat pour une organisation internationale, en missions humanitaires autour du lac Victoria terrains de vaste misères et de conflits. Dans une pièce pour tout décor de vie un lit picot une table et tabouret, quelques bibelots j'ai lancé ma première prose, mes poèmes sont aussi ma vie que le vent vous livre ici amis (es) poètes en miroir de l'âme.
Quand s’amarre le temps

C’était un besoin essentiel.

» Ah! Te tenir de mes deux mains!
Lors je pouvais t’amener loin
Faire avec toi un long chemin,
Tu m’offrirais un autre monde
Nous chanterons sur toutes ondes
L’un, l’autre, tous ferions la ronde!

Il est parti en solitaire
Ce solitaire que Dieu a fait
Pour décharger son lourd bagage
Fait de souvenirs sur la terre,
De passé sont tous ses effets.

Il l’a dessiné toute nue
Cette vie qu’il envisageait
Sans ancre, sans bafouer
Ivre de ciel qui vogue au large
Il respirait enfin heureux

Glissant léger sur son bateau.
C'est magnifique Raymond
Gros bisous
 
#48
Pour ma part, écrire est une passion qui m'est curieusement venue assez tard, tout a commencé il y a quelques années, je suis tombé par hasard sur ce site et l'idée de composer des poèmes m'est venue sur le coup. C'est une façon de m'évader, d'oublier mes soucis, pour cela je le fais soit chez moi, soit je prends mes affaires et je m'installe dans un parc pour trouver l'inspiration.
Ça marche parfois mais pas toujours, il m'arrive de peiner pendant des heures, mais à d'autres moments tout vient d'un seul coup, cela m'est arrivé un jour, j'ai réussi à en écrire trois d'affilée, ce qui est exceptionnel !
 

lilasys

Maître Poète
#51
Un mot, une image, une pensée, un tourment
Une émotion, une rencontre, un sentiment
Du vécu, vu, lu, entendu
De la réalité, de la fiction
Et voilà que naît un poème !
J'écris sur des feuilles blanches avec un stylo noir, et non bleu... :)
Est ce que la couleur de l'encre est magique ma Sabine ?
Bisous :D
 

lilasys

Maître Poète
#52
J'ai mis cette remarque, car sur ma page, mes poèmes sont en bleu... :)... alors que je n'utilise que des stylos noirs pour écrire...
L'encre est loin d'être magique... Ce qui est magique, c'est l'enlacement des mots pour procurer des sentiments et des émotions...
Mais, je ne t'apprends rien Lola, toi qui nous fais aussi bien pleurer... que rire (et manier l'humour est tellement difficile)...
Belle journée... Bises
HI HI HI
BISOUS
 

troubadour

Maître Poète
#54
Ecrire, peindre, sculpter, sont les seules façons où l'esprit se rattache au cœur, tentent dans une harmonie parfaite à satisfaire notre envoûtement, qui n'est autre que notre raison d'exister... Ô! Mot toi qui décris mes maux ressentis, apaise leurs remous dans mon cœur.
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#55
L'amour de la culture sous toutes ses formes, représente un poète.
Car il peut être sculpteur, dessinateur, menuisier, ou pratiquer tout ce qui peut être un art.
La vie est un art, l'art de vivre, beaucoup de choses à raconter, des messages à délivrer et voilà un poète naissant.
 
Dernière édition:

Judy

Maître Poète
#57
A chacun son truc moi j'ai choisi l'art de la connerie!
Ne vous inquiétez pas pour ma santé mentale... Je vais très bien .... J'ai choisi de rire tout simplement...et ça me fait le plus grand bien!
Le raisonnable je vous le laisse ... N'oubliez pas vos bas de contention ... À savoir mieux que quiconque tout sur tout vous risquez la phlébite....
 

Lyseria

modérateur
#58
A chacun son truc moi j'ai choisi l'art de la connerie!
Ne vous inquiétez pas pour ma santé mentale... Je vais très bien .... J'ai choisi de rire tout simplement...et ça me fait le plus grand bien!
Le raisonnable je vous le laisse ... N'oubliez pas vos bas de contention ... À savoir mieux que quiconque tout sur tout vous risquez la phlébite....
oups
 

rivière

Maître Poète
#59
Pour ma part, je n'aime pas théoriser sur la poésie, la poésie est un état de Grâce
que j'aime faire partager avec celle que j'aime, avec ceux qui m'entourent.

Elle me permet de crier ma Passion pour ma compagne, pour la Nature, de distiller
le sonnet de fraîcheur des bocages.

Je place la poésie en mon cœur, là où bat l'écho de liesse.

Sophie