• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Psaume enfantin d'Abel

#1
Le parvis du Temple intérieur,
Mesuré par la conception de Marie,
C’est du cœur qu’il s’agit,
Joachim et Anne parents dans les fleurs du paradis,
Les couleurs du ciel en seul chœur,
Amoureuse inspiration des brebis et colombes,
Feu de Grâce embrase les corps parmi les lys,
La fillette en Apparition,
La nouvelle création se produit,
La voix dont Jean le Précurseur bébé aussi se réjouit,
Au sein d’Élisabeth fille d’Aaron,
Ange Gabriel rassure son père Zacharie,
C’Est l’Amour et Amitié des petits,
La vie féconde surgit,
Humble Fils Seigneur,
Avec le Père et Mère-Saint Esprit Bleu Ciel et Marine,
Sa lueur jaillit
Depuis le cœur de Marie, qui agi, guérit,
La Vierge à l’image et ressemblance de Saint Esprit Consolateur
(Qui procède du Père, comme Eve est prise de la côte de l’homme le vendredi) ,
Car c’est féminin en hébreu l’Esprit de Dieu,
Dans la paix du Christ effectivement nous allons,
Comme vous le dites, souvent les vignerons de l’extérieur, après la Communion de l’Eucharistie.
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
désolé je ne suis pas croyant pour moi c'est du latin tous ça,
je voudrai juste rebondir sur ce vers
"Dans la paix du Christ effectivement nous allons," trouves tu vraiment? ou alors à reculons ou à petits pas peut être,
perso j'avance pour ma propre paix donc par le même pour celle des autres, mais dans celle du Christ non, vu tout le sang déjà versé en son nom je me demande si ça serai bien raisonnable,
j'espère ne pas trop heurter tes convictions ce n'est pas mon but